Islam et islamisme

Le Regard Libre N° 14 – Jonas Follonier

« Pas d’amalgame  » nous souffle-t-on sans arrêt dans les oreilles depuis les attentats. Bien sûr, il ne faut pas faire d’amalgame : il y a beaucoup de musulmans qui ne sont pas des islamistes. Mais tous les islamistes sont musulmans, ne serait-ce que par définition.

L’idée répandue dans les médias selon laquelle « l’islamisme n’a rien à voir avec l’islam » est on ne peut plus fausse. L’islamisme est né dans le terreau de l’islam. D’autres facteurs viennent bien sûr alimenter le succès du djihad, comme la crise culturelle et spirituelle que traverse l’Europe actuellement et la perte de repères.

Il reste néanmoins que l’islamisme radical est un islam littéral. Il se base notamment sur la volonté inhérente au Coran de propager la religion de Mahomet, et ce à tout prix. Il y a donc une grande réforme théologique à faire dans l’islam lui-même. Le simple fait que le Coran ait été écrit par Allah « en personne » est problématique : il est dès lors impossible de déroger à sa parole divine ou d’interpréter le texte.

N’oublions pas que les premières victimes des incohérences de l’islam sont les musulmans. Adressons-leur tout notre soutien et toute notre bienveillance. Nombre de croyants en Allah sont parfaitement intégrés à notre civilisation. Encourageons-les à soigner la maladie qui grandit, de ténèbres en ténèbres, dans leur propre religion.

Ecrire à l’auteur : jonas.follonier@leregardlibre.com

Crédit photo : © causeur.fr

Laisser un commentaire