Islam et homosexualité à Orlando

Regard sur l’actualité – Loris S. Musumeci

Furent au cœur de l’actualité de samedi dernier, le 11 juin 2016, l’homosexualité et l’islam au sein du drame d’Orlando. Quarante-neuf morts et cinquante-trois blessés, tel est le résultat sanglant. La tuerie a eu lieu dans un club homosexuel d’Orlando, une ville de Floride. Un jeune américain d’origine afghane, Omar Mateen, en est le responsable ; l’acte est revendiqué par l’Etat Islamique.

Au royaume des incohérences d’apparaître en plein soleil à présent, pour l’idéologie libertaire comme pour celle conservatrice, pour les Démocrates comme pour les Républicains américains. Les populistes de la droite puritaine, tels un Trump, profitent de l’événement pour blâmer davantage l’islam et l’immigration. Il faut cependant rappeler que la plupart de ces politiciens ne sont pas tout à fait les meilleurs amis de la communauté homosexuelle. Ils les traitent même bien volontiers de sodomites qui nuisent à la société par leur pratique d’une sexualité « contre nature ». Pourtant, si ces derniers subissent un massacre de la part d’un musulman, autant jouer de la fausse compassion pour consolider ses propos politiques. C’est dégoûtant.

On retrouve toutefois la même incohérence chez les bons gardiens de la très sainte tolérance de tout et pour tout ; il s’agit des « bien-pensants », comme on les appelle communément. Eux, qui, par des propos toujours très gentils et niais, défendent corps et âme à la fois les droits des homosexuels ainsi que ceux des musulmans, les grandes victimes de la société. Leur discours est le suivant : l’islam est une religion de paix, d’amour, de tolérance, et les couples homosexuels, par amour, tolérance et égalité ont le droit à un mariage au même titre que les hétérosexuels et surtout droit à un enfant, quel que soit le prix ou la manipulation qui entrent en jeu.

Le problème est évident, l’un des deux protégés se révèle peu affectueux envers l’autre. L’islam et l’homosexualité entrent en conflit. Comment doit-elle réagir, notre belle gauche tolérante ? Les défenseurs des droits des groupements LGBT garderont-ils les mêmes propos sur l’islam ? Ne distribuons néanmoins pas des généralités à tort et à travers, beaucoup savent faire la part des choses.

Un minimum de cohérence est primordial, il est le premier pas d’une politique sérieuse. Profiter du malheur de ce que l’on n’aime pas pour ses propres intérêts est malhonnête, mais défendre à tout prix une idéologie pour rejeter sa propre culture l’est tout autant.

Rendons hommage aux morts de la tuerie d’Orlando, non parce qu’ils étaient homosexuels, ni parce qu’ils ont été cruellement assassinés par un musulman selon les projets de l’Etat Islamique, mais parce que des personnes ont perdu la vie. Trop de politiques oublient la personne, le centre d’une bonne constitution.

Ecrire à l’auteur : loris.musumeci@leregardlibre.com

Crédit photo : © Sputnik France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s