« Demain tout commence » avec Omar Sy

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Le plagiste Samuel (Omar Sy) mène la belle vie, entre soirées arrosées et journées en bateau. Un jour, une « aventure d’un soir » vient lui apporter un bébé qui a curieusement un peu plus de dix mois. Samuel apprend qu’il en serait le père. Et, comble de stupeur, il voit la femme se volatiliser dans un taxi, laissant à Samuel ses affaires et… son enfant. Il va alors s’envoler pour Londres avec le bébé et finalement l’élever dans cette ville aux côtés d’un ami producteur remarquablement bien interprété. La suite, le film vous le dira.

Bien entendu, l’histoire est mielleuse. Bien entendu, le spectateur n’est pas invité à de profondes réflexions. Bien entendu, la mise en scène est « commerciale », comme on dit. Or j’ai de plus en plus de peine à être d’accord avec les médias qui définissent comme mauvaise toute oeuvre jugée populaire, ou efficace. Qu’y a-t-il de foncièrement mauvais à proposer un film qui va plaire à un public large ? N’est-ce pas là plutôt la marque d’un certain talent ?

Beaucoup d’oeuvres commerciales sont mauvaises, certes. Mais elles ne le sont pas forcément. Le caractère efficace d’une oeuvre peut très bien cohabiter avec son caractère intéressant. Tel est le cas, à mon humble avis, du long-métrage d’Hugo Gélin, Demain tout commence, où ont pu se précipiter tous les fans d’Omar Sy. On reproche à cet acteur (Télérama en tête) de ne pas avoir fait un choix de rôle moins conventionnel, à l’heure même où il fait partie des personnalités préférées des Français.

Cette critique me semble, encore une fois, à côté de la plaque. Omar Sy, avec ce film, continue dans sa lignée. C’est bien une preuve d’intelligence : un auteur qui a trouvé son style, par exemple, va bien sûr chercher à l’améliorer, mais ne va pas le renier. Dans Demain tout commence, Omar Sy continue à donner ce que le public aime chez lui et ce que sans doute lui-même aime en lui : du charisme, de l’humour naturel et de l’émotion parfois cachée.

L’émotion, voilà ce qui devrait constituer le critère d’appréciation le plus important d’une comédie dramatique. Etrangement, aucune mauvaise critique du film n’en parle ; sans doute parce que les journalistes ont été émus et qu’ils savent qu’ils n’ont pas intérêt à s’aventurer sur ce terrain-là. En effet, du côté du rire et des larmes que le film propose, nous avons affaire à une totale réussite, surtout en ce qui concerne les larmes. Et le scénario, même imprégné d’une morale un peu niaise, réserve bien des rebondissements.

Ecrire à l’auteur : jonas.follonier@leregardlibre.com

Crédit photo : AlloCiné

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s