Point final pour Fabrice A. ?

Regard sur l’actualité – Loris S. Musumeci

L’affaire « Fabrice A. » n’a pas fini de donner les frissons. Le psychopathe en question avait égorgé sa sociothérapeute, Adeline, le 12 septembre 2013. Après un premier jugement annulé en janvier dernier pour « un évident parti pris contre le prévenu », selon les dires de la défense, le second procès s’est tenu la semaine dernière.

La situation est toujours aussi délicate et révoltante. Alors que les experts psychiatres ont témoigné d’une possibilité de changement sur le long terme pour Fabrice A., la partie plaignante continue de traîner sa souffrance, son insatiété. Soif de justice oblige. Le verdict est attendu pour mercredi.

Mais que se cache-t-il réellement derrière ce cas effroyable ? Les débâcles argumentaires de la défense. Elle avait pour objectif, au principe, de prouver que le meurtre n’avait pas été prémédité. Les paradoxes permanents des déclarations du criminel ont néanmoins bloqué cette voie. A force de raconter ses projets d’assassinat pour celle qui incarnait son phantasme sexuel le plus cru, et de passer ensuite à la posture de victime de sa maladie mentale, le prévenu a perdu toute crédibilité. Son avocat, Maître Arnold, a alors plaidé pour l’inutilité d’un internement à vie. « Le courage dans cette affaire, ce n’est pas de prononcer un internement à vie mais plutôt de ne pas le prononcer », ose-t-il.

Et d’invoquer encore l’enfance difficile de Fabrice A., qui mériterait aujourd’hui pour réponse une lueur d’espoir, malgré le crime commis. « Il sait que les possibilités de ne pas finir son existence en prison sont quasi nulles, mais n’éteignez pas la mèche. »

Les histoires de traumatismes enfantins et de mèches n’ont pas su émouvoir. Maître Ntah, avocat de la famille d’Adeline, fut bien plus net dans ses propos : « Fabrice A. est monstrueusement cruel et ne changera jamais », après avoir rappelé que, préméditation ou non, l’assassin est de toute façon « coupable d’avoir pris du plaisir à la [Adeline] regarder mourir. »

Ecrire à l’auteur : loris.musumeci@leregardlibre.com

Crédit photo : © rts.ch

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s