Un hamac d’étoiles

La citation de la semaine – Alexandre Wälti

NOUS ETIONS DANS L’AOUT D’UN CLAIR MATIN PEU SUR

« Il n’y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve ou on l’accomplit. Dans les deux cas on est sans destination sous la chute du jour, et rudoyé, coeur soyeux avec coeur sans tocsin.

Donne-moi ta main de jonc avançante. Rendez-vous sur tes barres flexibles, devant la source qui nous a séparés. Ah ! Wilfride, voici les Hôtes, et voici le miroir aux ailes éployées.

Tous deux dans la prairie vous emplissez mon hamac d’étoiles. »

René Char, Éloge d’une Soupçonnée précédé d’autres poèmes (1973-1987)

Ecrire à l’auteur : alexandre.waelti@leregardlibre.com

© Alexandre Wälti pour Le Regard Libre

Laisser un commentaire