«#Female pleasure», repenser l’appréciation du corps féminin

Les mercredis du cinéma – Lauriane Pipoz

Le documentaire #Female pleasure, réalisé par la Suissesse Barbara Miller, se concentre sur les luttes de cinq femmes issues de confessions et de cultures différentes. Elles ont choisi chacune un moyen d’éveiller les consciences sur un même problème présent dans des endroits et des milieux variés, de façons et à des degrés distincts: la perception négative du corps féminin et la négligence de son plaisir.

Les horizons variés des personnes mises en avant dans ce documentaire permettent de montrer les diverses formes que peuvent prendre cette stigmatisation. Elles ont chacune vu en tant que femme au moins l’un de leurs droits bafoué, du droit à disposer de leur propre corps à la liberté d’expression.

On fait ainsi la connaissance de Vithika Yadav, issue d’une famille traditionnelle hindoue du nord de l’Inde. Agressée sexuellement comme beaucoup de femmes indiennes, elle a choisi d’agir: en créant «Love Matters». Cette plateforme d’éducation sexuelle vise à éclairer les jeunes. Comme il s’agit d’un sujet tabou, elle cherche à éviter qu’ils ne se tournent vers une pornographie montrant une mauvaise image de la femme. «Love Matters » compte aujourd’hui des millions d’utilisateurs.

Tout comme elle, les quatre autres protagonistes ont su se positionner en tant qu’agents. N’acceptant pas le statut de victime, elles réagissent pour éviter que d’autres femmes fassent l’expérience des mêmes oppressions. Et ce même si ce n’est pas facile tous les jours. Après menaces, humiliations ou arrestations, elles tiennent toujours bon pour leur cause.

Leur cause, c’est d’abord la valorisation du corps féminin. J’avoue avoir un peu hésité en écrivant mon titre: leurs situations diverses et leur choix de réponses variées aux oppressions laissaient une grande marge de manœuvre. Mais il s’agissait avant tout, en toute vraisemblance, de mettre en avant le corps féminin et d’encourager les femmes à se réapproprier leur corps. Malgré la complexité du sujet, le documentaire réussit à travers l’objectif de la réalisatrice à offrir une unité aux diverses luttes de ces cinq femmes. Six femmes engagées autour d’une seule et même fin.

Crédit photo: © Filmcoopi

Ecrire à l’auteur: lauriane.pipoz@leregardlibre.com

#FEMALE PLEASURE
Suisse et Allemagne, 2018
Réalisation: Barbara Miller
Scénario:
Interprétation: Rokudenashiko, Doris Wagner, Leyla Hussein, Deborah
Feldman et Vithika Yadav
Production: Philip Delaquis
Distribution: Filmcoopi
Durée: 1h37
Sortie: 27 mars 2019

Laisser un commentaire