Tous les articles par Le Regard Libre

Revue mensuelle, depuis 2014 Pour la culture et le débat d’idées

Voyage gustatif dans les lieux de «L’Improbable»

Les vendredis de la microbrasserie – Jonas Follonier

Préparez vos palais pour un voyage de plus au pays de la bière artisanale. L’Improbable, à Lausanne, est une microbrasserie qui mise sur la légèreté et la finesse de ses différentes bières. Expérience faite avec l’un des collaborateurs, Hugo Claude Lopes, qui nous a fait visiter les lieux et goûter à quelques mousses singulières.

Continuer la lecture de Voyage gustatif dans les lieux de «L’Improbable»

Benjamin Biolay, «Volver»

Les mélodies du jeudi – Jonas Follonier

Un article également consultable sur LeMurDuSon.ch

Il est de ces artistes qui n’ont pas brillé à leurs débuts et qui possèdent leurs défauts, mais dont certains albums, soudain, témoignent d’une hauteur artistique indéniable. C’est le cas des derniers albums de Benjamin Biolay, dont le plus récent est Volver. Notre petit commentaire d’un grand opus.

Lire la chronique

«Action ou vérité», telle est la question

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

«Le jeu nous a suivis.»

Ola le Mexique! Une bande de potes arrive pour des vacances de folie! Selfies à gogo, beuveries, rires, interminables soirées, coucheries sans lendemains: le rêve pour des étudiants en dernière année à l’université. Au dernier soir du séjour au Mexique, l’intelligente et sérieuse Olivia (Lucy Hale) rencontre un charmant jeune homme. Il dit s’appeler Carter (Landon Liboiron). Assurément, il est beau gosse; et il lui en faut peu pour séduire la vacancière. Le bar festif ferme, mais hors de question de s’arrêter là pour une dernière nuit qui doit demeurer inoubliable.

Publicités

Carter propose donc à Olivia et ses amis de continuer à s’amuser dans un lieu «génial», dit-il. Légèrement éméchés, les jeunes se rendent dans un ancien monastère sur une colline au bord de l’eau, malgré la stricte interdiction de pénétrer le domaine. Tout est vieux. Tout est cassé. Tout est sombre. Mais il y a des chaises et des bouteilles. Pourquoi ne pas jouer à action ou vérité sous la proposition de Carter? Et le paranormal commence…  discrètement. La soirée se conclut dans la dispute, sans rien de trop choquant. De retour à l’université, tout prend cependant une autre tournure. Le jeu a suivi les étudiants. Il s’impose à eux. Il est démoniaque. Et n’a en fait plus rien d’un jeu.

Continuer la lecture de «Action ou vérité», telle est la question

« Avengers : Infinity War », un blockbuster qui mise sur l’humour

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« La balance de l’univers penche vers l’équilibre. »

Thanos est le méchant. Il veut la puissance suprême ; il a un but. Ce monstre traverse l’univers pour rassembler sur le mythique Gant de l’Infini les six Pierres d’Infinité : celles du Pouvoir, de l’Espace, de la Réalité, de l’Ame, du Temps et de l’Esprit. Par tous ces attributs, Thanos deviendra assurément un dieu, et même le plus fort. Fins égoïstes ? Non. Le dit méchant est mû d’une grande compassion vis-à-vis de la pauvreté dans le monde.

Continuer la lecture de « Avengers : Infinity War », un blockbuster qui mise sur l’humour

«Game Night», une comédie à la «Very Bad Trip»

Les mercredis du cinéma – Marina De Toro

Une fois par semaine, le couple Max (Jason Bateman) et Annie (Rachel MacAdams) organise une soirée jeux en compagnie de leurs plus proches amis. Depuis quelque temps, ils se retrouvent tous chez le jeune couple en cachette, car ils ne souhaitent plus la présence de l’étrange voisin Gary durant les soirées jeux. Max et Annie sont des férus de pop culture et de jeux de rôles en tous genres et ont participé à plusieurs petites compétitions; c’est d’ailleurs à un tournoi de jeux qu’ils se sont rencontrés. Ainsi, lorsque Brooks (Kyle Chandler), le frère de Max, propose au couple et à leurs amis une soirée jeux mémorable, ils se rendent tous à son domicile impatients de découvrir ce qu’il a concocté pour eux.

Le principe de la soirée est simple: c’est un jeu de rôles grandeur nature dans lequel Brooks a prévu une mise en scène où l’un des joueurs se fera enlever. Quant aux autres, leur objectif sera de le retrouver grâce à des indices dissimulés à différentes étapes de cette murder party. Le couple qui retrouve le participant enlevé gagnera une voiture très précieuse des années soixante. Toutefois, les joueurs devront être attentifs à ne pas confondre la mise en scène et la réalité, et c’est ce qui rend le jeu tout à fait palpitant selon eux. Pourtant, la soirée jeux ne se passera pas comme prévu ni pour Brooks ni pour les joueurs, mais elle restera tout de même inoubliable.

Continuer la lecture de «Game Night», une comédie à la «Very Bad Trip»

« Notre-Dame des égarées », jusqu’au silence éternel

Les lettres romandes du mardi – Loris S. Musumeci

« Hélène surtout, Provençale dont les parents s’étaient établis ici, ville qui était alors française, a proclamé : « Je suis du Rhône, vaille que vaille ! » Quant à Karel, issu de Prague, il est désigné à jamais comme « homme du Rhin » par la piquante demoiselle. »

Elle est du Rhône, il est du Rhin. Ils se rencontrent dans le Colmar occupé de la fin du XIXsiècle. Les deux travaillent dans le pensionnat « très sélect » pour filles. Elle enseigne le latin et le français ; lui la musique. Leurs regards se croisent. Le sentiment amoureux n’est pas direct, mais finit par s’imposer comme une évidence. L’amour advient, meut les corps, et les unit au soir de la Saint-Sylvestre. Le résultat : « Stella vient de naître en ce 10 octobre 1894 ».

Continuer la lecture de « Notre-Dame des égarées », jusqu’au silence éternel

S’opposer au torrent

La citation de la semaine – Loris S. Musumeci

« Il faut être fou pour s’opposer au torrent. Mektoub. La vie est faite de fatalités irréversibles et non d’actes historiques révocables. »

Alice Zeniter, L’Art de perdre

© Loris S. Musumeci pour Le Regard Libre

Corées : après l’aversion, l’espoir

Les lundis de l’actualité – Hélène Lavoyer

Le monde entier retenait son souffle vendredi dernier. Les Coréens des deux pays plus intensément encore. Après avoir souffert des nombreux combats survenus aux XIXe et XXe siècles et après septante-cinq ans de séparation officielle, l’espoir d’une ère de paix et la possibilité d’une collaboration entre les deux parties semble aujourd’hui réaliste.

Kim Jong-Un a traversé tout sourire la frontière de béton entre la Corée du Nord et son voisin du Sud. Acte surprenant, le dirigeant nord-coréen a invité Moon Jae-In à faire de même. La force symbolique de cet acte augmente les espoirs de collaboration et de paix. Retour sur cet événement et coup de projecteur sur le passé des deux Corées. Continuer la lecture de Corées : après l’aversion, l’espoir

Pourquoi Sion 2026 ?

Le Regard Libre N° 37 – Clément Guntern

Alors que le débat prend de l’ampleur en Suisse et plus particulièrement en Valais, où l’on votera le 10 juin prochain, les Jeux olympiques à Sion n’ont pas encore séduit. En effet, les raisons d’une telle candidature doivent être mises en avant pour emporter l’assentiment de la population.

Lire l’article

Les Journées photographiques de Bienne

Article inédit – Marina De Toro

Du 4 mai au 27 mai 2018, ce sera l’occasion de découvrir la 22e édition des Journées photographiques de Bienne dont la direction a été reprise par Sarah Girard depuis février de cette année. Ces Journées consistent en des expositions réparties dans six endroits différents de la ville de Bienne : le Photoforum Pasquart, le Nouveau Musée, la Gewölbe Galerie, la Farelhaus, Le Grenier ou encore la Schule für Gestaltung.

Cette année, c’est le bonheur, ou plutôt la représentation qu’on s’en fait, qui est questionné par les nombreux photographes professionnels. Ils viennent des quatre coins du monde, mais on retrouve aussi des photographes suisses comme Thomas Brasey, Calypso Mahieu et bien d’autres encore. En plus des expositions, divers événements vont animer ces quatre semaines photographiques avec des conférences, ateliers, projections, concours et visites. A l’occasion d’une rencontre avec Sarah Girard, nous avons pu discuter plus amplement de l’événement, mais aussi des usages contemporains de l’image dans notre société.

Portrait-S.Girard1
Sarah Girard, directrice des Journées photographiques de Bienne depuis février 2018

Continuer la lecture de Les Journées photographiques de Bienne