Le Regard Libre en kiosque © Le Regard Libre

Le Regard Libre débarque en kiosque aujourd’hui!

Communiqué pour diffusion immédiate – La rédaction

Le Regard Libre débarque aujourd’hui mercredi 1erseptembre dans les kiosques de Suisse romande. La revue souhaite ainsi donner un coup d’accélérateur à son engagement pour la culture et le débat d’idées. Le but? Stimuler la réflexion dans ce coin de pays. Quitte à ce que l’esprit critique soit jugé politiquement incorrect.

Créé en 2014, Le Regard Libre, mensuel de 68 pages, est porté par une vingtaine de jeunes plumes bénévoles issues de toute la Suisse romande, ainsi que de chroniqueurs tels que la reporter Sophie Woeldgen ou l’auteur Quentin Mouron. Cette équipe se caractérise par une envie commune de compléter le magma de l’information par la plus-value de la réflexion. Pluraliste, la ligne du magazine se veut ouverte aux partis pris assumés.

«A l’heure où un manque de curiosité est observé dans notre société, dont les différentes composantes ont de la peine à s’écouter et à se comprendre, Le Regard Libre souhaite contribuer à la diversité des opinions et à la vie démocratique», précise le journaliste de 25 ans Jonas Follonier, rédacteur en chef et fondateur de la revue. Selon l’ancien président de la Confédération Pascal Couchepin, «en refusant les dogmes en tous genres, ce magazine défend l’idée de liberté de pensée et compte sur la scène intellectuelle francophone».

Publicités

Un média pour faire face aux modes intellectuelles

Les maîtres-mots de cet ovni éditorial? Par-delà le flux des infos, l’exigence de l’analyse. Face à la répétition des mêmes sujets, l’importance de l’inédit. Contre la tentation des opinions convenues, la valeur de l’originalité. Sans oublier l’humour et l’esthétisme: les contributeurs du Regard Libre«tracent des textes affranchis et ouvrent de larges espaces vers l’énergie et la force de la jeunesse», estime l’auteure Fabienne Héritier.

NEWSLETTER DU REGARD LIBRE

Recevez nos articles chaque dimanche.

Des financements d’institutions privées – telles que la Fondation Aventinus, nouveau propriétaire du Temps, et la Fondation pour la diversité des médias – ainsi que de mécènes ont rendu possible l’étape importante de l’arrivée en kiosque ce mercredi 1er septembre. Les frais usuels du média – impression, diffusion, site – sont pris en charge par les abonnés.

La rédaction du mensuel généraliste romand est plus motivée que jamais dans la mission qu’elle s’est donnée: combler un vide dans la vie des idées en servant de pont entre les débats de fond et le grand public!

Merci d’avance pour la visibilité que vous pourrez bien donner à cette actualité dans vos médias respectifs. Nous nous réjouissons de pouvoir répondre à vos questions.

Contact
Jonas Follonier
Fondateur et rédacteur en chef du mensuel Le Regard Libre
+41 79 645 26 87
jonas.follonier@leregardlibre.com

Annexes
Sommaire et couverture du nouveau numéro
Présentation et photos de l’équipe
Liste des points de vente où nous trouver

Laisser un commentaire