Archives par mot-clé : alexandre wälti

« À la recherche d’Ingmar Bergman » : un documentaire à moitié tourné

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

Tourner un documentaire sur un cinéaste mythique quand on est soi-même une réalisatrice ; la tâche en étonnera certains et en réjouira d’autres. C’est exactement ce qu’a fait Margarethe von Trotta dans À la recherche d’Ingmar Bergman. Un document peu surprenant dont le principal intérêt apparaît dans la discussion autour de l’héritage cinématographique que le réalisateur suédois a laissé derrière lui et dans la manière d’entrer frontalement dans son univers.

Continuer la lecture de « À la recherche d’Ingmar Bergman » : un documentaire à moitié tourné

« Photo de famille » : un cliché d’émotions

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

Qu’est-ce qu’une photo de famille ? Une question simple pour une réalité qui ne l’est pas toujours : famille monoparentale, recomposée, éclatée, etc. Les schémas divergent de plus en plus. Voilà pourquoi l’idée banale de la réalisatrice Cécilia Rouaud pouvait soit tomber à l’eau soit éblouir le spectateur. Pas le droit à l’erreur ni à l’effet de déjà-vu.

Continuer la lecture de « Photo de famille » : un cliché d’émotions

Nakhane, « You Will Not Die »

Les mélodies du jeudi – Alexandre Wälti

Un article également consultable sur LeMurDuSon.ch

Habité. Un mot. Une caractéristique musicale du sud-africain Nakhane dont l’album You Will Not Die recèle de nombreuses merveilles. Une voix dont la capacité d’envoûtement mérite une attention toute particulière. Une découverte aussi.

Continuer la lecture de Nakhane, « You Will Not Die »

« Campeones » : les champions de l’amour du sport

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

N’allez jamais regarder un film espagnol doublé si vous parlez la langue d’Almodovar, évidemment. Vous perdrez la saveur de l’articulation rapide des mots, ce ressort indispensable du comique ou parfois du drame. Ou plutôt, regardez peut-être plus attentivement les détails de la séance avant d’entrer dans le cinéma. Car le résultat peut être catastrophique.

Continuer la lecture de « Campeones » : les champions de l’amour du sport

Myriam Wahli et la fulgurance de l’enfance

Le Regard Libre N° 39 – Alexandre Wälti

Une voix d’enfant qui traverse les champs en toute insouciance malgré la gravité de la réalité. La phrase ébauche un résumé de Venir grand sans virgules de Myriam Wahli. Un premier roman qui est coloré d’inventivité littéraire et d’émotions contrastées. L’occasion de la rencontrer et de découvrir plus attentivement l’univers scintillant qui pétille dans ses mots.

Continuer la lecture de Myriam Wahli et la fulgurance de l’enfance

« Looking for Oum Kulthum » : un mythe populaire et humain

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

Quand une fille doit être garçon pour chanter en public, alors le destin ne peut qu’être exceptionnel ou terrifiant. Ce d’autant plus, sans doute, si l’on avait dix ans comme Oum Kulthum dans l’Egypte du début du XXème siècle lorsque notre père, imam, nous invitait à chanter des nachîds, chants religieux musulmans, devant le village entier et lors de mariages. Voilà ce qu’on peut se dire dès la première scène de Looking for Oum Kulthum du couple iranien Shirin Neshat et Shoja Azari.

Continuer la lecture de « Looking for Oum Kulthum » : un mythe populaire et humain

« Le Cercle littéraire de Guernesey » : une île de littérature et d’amitié

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

Il y a la magie de la littérature. Celle qui emporte, fait voyager et touche. Celle qui, brillante comme un diamant cent carat, éveille l’imagination, l’intime éclat.

Le Cercle littéraire de Guernesey, c’est un peu ça, bien plus encore à la sortie du cinéma. Une histoire dont le nœud se noue durant l’occupation allemande, plus précisément sur l’île de Guernesey, et qui se dénoue dans l’intimité d’un cercle littéraire qui lit pour oublier le contexte belliqueux, pour rêver. Une histoire qui a lieu sur l’île du long exil de Victor Hugo.

Continuer la lecture de « Le Cercle littéraire de Guernesey » : une île de littérature et d’amitié

« Diable d’acteur et Dieu en bouteille » : le conte d’une soirée avinée

Les lettres romandes du mardi – Alexandre Wälti

Le neuchâtelois Roger Favre a écrit son Diable d’acteur et Dieu en bouteille comme un conte dont le lecteur boit autant les paroles qu’il respire les effluves d’alcool des deux personnages. Il pourrait se croire dans un soir de weekend interminable. Une histoire dont le point de départ est d’une simplicité ahurissante : une conversation de bistrot. Un voyage littéraire nourrit par l’Histoire avec le rire sarcastique au coin des lèvres en bonus.

Continuer la lecture de « Diable d’acteur et Dieu en bouteille » : le conte d’une soirée avinée

Un hamac d’étoiles

La citation de la semaine – Alexandre Wälti

NOUS ETIONS DANS L’AOUT D’UN CLAIR MATIN PEU SUR

« Il n’y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve ou on l’accomplit. Dans les deux cas on est sans destination sous la chute du jour, et rudoyé, coeur soyeux avec coeur sans tocsin.

Donne-moi ta main de jonc avançante. Rendez-vous sur tes barres flexibles, devant la source qui nous a séparés. Ah ! Wilfride, voici les Hôtes, et voici le miroir aux ailes éployées.

Tous deux dans la prairie vous emplissez mon hamac d’étoiles. »

René Char, Éloge d’une Soupçonnée précédé d’autres poèmes (1973-1987)

Ecrire à l’auteur : alexandre.waelti@leregardlibre.com

© Alexandre Wälti pour Le Regard Libre

Un Serbie-Suisse haletant

Les lundis de l’actualité – Alexandre Wälti

La coupe du monde de football bat son plein en Russie tandis qu’une polémique enfle autour de la performance de la Nati contre la Serbie. Ou plutôt, elle gonfle autour du signe de l’aigle à deux têtes du drapeau albanais que Xhaka, Shaqiri et Lichtsteiner ont mimé lors des célébrations des deux buts. Le football, finalement, ce n’est pas bien important, n’est-ce pas ?

Continuer la lecture de Un Serbie-Suisse haletant