Archives par mot-clé : charles ferdinand ramuz

Stéphane Pétermann: «Ramuz a quelque chose à nous dire de notre temps et de notre condition»

ENTRETIEN LONG FORMAT, Ivan Garcia | Dans un précédent numéro, l’éditeur Michel Moret répondait à mes questions relatives à sa réédition des œuvres de Charles Ferdinand Ramuz. Une rencontre féconde, qui a donné naissance à d’autres questionnements. Intrigué par Ramuz et son importance au sein de la littérature de notre pays, j’ai souhaité apporter un éclairage complémentaire sur cette figure en faisant appel à un spécialiste de son œuvre. Stéphane Pétermann est responsable de recherche au Centre des littératures en Suisse romande et co-dirige, avec Daniel Maggetti, la collection «Petite bibliothèque ramuzienne» aux Editions Zoé. Il est notamment l’auteur de deux ouvrages académiques sur Ramuz: C. F. Ramuz, sentir vivre et battre le mot (PPUR, 2018) et Ramuz, l’écriture comme absolu (Infolio, 2020). Suite à la réédition d’Adam et Eve dans la collection qu’il co-dirige, Stéphane Pétermann nous livre ses réflexions sur son entreprise de réédition ainsi que sur ce «mythe» qu’est Ramuz pour la Suisse romande.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

Michel Moret: «Seul un Suisse romand peut intituler son livre ‘‘Besoin de grandeur’’»

Le directeur de l'Aire réédite Ramuz.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Quand Ramuz, gamin, s’enivrait à Yvorne

Les bouquins du mardi – La rétrospective – Jonas Follonier

Nayant guère d’intérêt pour lœuvre de Ramuz, puisquelle ma toujours ennuyé quand je my suis frotté, jai choisi de mettre en péril mes vues en prenant sur moi le moindre effort de lire un de ses tout petits textes, Vendanges. Réédité cette année par les Editions de l’Aire, parmi dautres écrits ramuziens, ce récit ma étonnamment enivré. Comme le vin enivra lenfant Ramuz et comme le souvenir de ce temps lenivra à lâge de quarante-neuf ans.

Lire la chronique

Renouveau de la littérature romande

Le Regard Libre N° 35 – Alexandre Wälti Nous avons débuté notre plongée dans la littérature romande par un entretien avec Xochitl Borel. Nous présentons à présent quatre auteurs romands qu’il faut avoir lus et ceux qui feront sans doute l’actualité littéraire de demain. Accueillez cet article comme un texte de recommandations de lectures ou … Continuer la lecture de Renouveau de la littérature romande

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement