Archives par mot-clé : film documentaire

Carton rouge pour «Diego Maradona»

Les mercredis du cinéma – Melisa Oriol

Asif Kapadia, connu principalement pour ses documentaires consacrés à des personnalités mondiales telles que Senna (2010) ou Amy (2015) n’a, cette fois-ci, malheureusement pas été à la hauteur du célèbre Diego Maradona.

Lire la critique
Publicités

«Peter Lindbergh – Women’s Stories»

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

Un film documentaire artistique pour un artiste. Cela se tient. L’immense photographe de mode, Peter Lindbergh, qui adolescent se rêvait en Van Gogh, a la biographie qu’il mérite. Très discursive, travaillée dans ses images, étourdissante, sensuelle, endormissante – j’en ai payé les frais en m’endormant une partie du film, mais ça c’est une autre histoire –, la pellicule offre à son spectateur une évasion agréable. Mais quelque peu décevante.

Lire la suite de la critique

«CODA», la musique comme thérapie

Le Regard Libre N° 49 – Ivan Garcia

Documentaire consacré au musicien et compositeur japonais Ryuichi Sakamoto, Coda donne à voir son rapport à la musique, qu’il considère à la fois comme une thérapie individuelle et un moyen d’éveiller la société à certaines thématiques telles que l’écologie ou la nature humaine.

Lire l’article

Au bonheur des «Dames»

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

C’est une histoire de femmes que nous relatent Stéphanie Chuat et Véronique Reymond dans leur film-documentaire suisse intitulé Les Dames. Cinq romandes autour des septante ans nous livrent le témoignage de leur quotidien, de leur rapport à l’amour et à la vie. Au fil des saisons, de Carnaval à Pâques et à Noël, nous suivons quelques moments de la vie de ces femmes qui, avec sympathie, partagent avec nous leur vision du temps qui passe, de la vie qui défile et des années à venir.

Continuer la lecture de Au bonheur des «Dames»

Yvette Z’Graggen, une femme précurseure

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

C’est peut-être l’histoire d’une exilée de l’intérieur. Non seulement Yvette Z’Graggen a grandi tiraillée entre la Suisse romande et ses origines alémaniques, mais elle figure parmi les écrivains hélvétiques dont l’œuvre mérite une attention particulière parce qu’elle a été construite en écho direct aux événements du XXe siècle. Une femme qui a toujours été en avance sur son temps, comme le montre parfaitement le documentaire Yvette Z’Graggen – Une femme au volant de sa vie de Frédéric Gonseth.

Pensons d’abord à son besoin d’indépendance précoce. Forcée ? Toute jeune déjà, elle écrit des histoires pour fuir la réalité. Elle vit la faillite d’un père dentiste, dépensier et un peu trop porté sur la boisson, levant parfois la main sur sa mère, tandis que la famille dégringole progressivement dans l’échelle sociale. Un passionné de belle voiture se retrouve soudain à pédaler sur un vélo. Un deux-roues qu’Yvette Z’Graggen utilise ensuite pour faire le tour de du pays durant les années silencieuses de la Seconde Guerre mondiale. Une enfance où l’imagination sert d’abri contre les réalités et qui est nourri très tôt par un besoin d’apprendre malgré l’impossibilité – due à des questions financières – de faire l’université.

Continuer la lecture de Yvette Z’Graggen, une femme précurseure

L’histoire extraordinaire de Katharina von Arx

Le Regard Libre N° 37 – Jonas Follonier

Tous deux voulurent à la fois vivre leur amour passionnel et suivre leur tracé personnel. Katharina von Arx et Freddy Dilhon formèrent un couple unique, menacé par l’arrivée d’un troisième être dans leur vie. Cette histoire, l’auteur et historien suisse Wilfried Meichtry a voulu la tourner au cinéma, entre fiction et documentaire.

Jonas Follonier : Jusqu’au bout des rêves s’ouvre sur la rénovation d’un prieuré vaudois. Ce film, c’est l’histoire d’un couple, certes, mais ne serait-ce pas surtout celle d’une maison ?

Continuer la lecture de L’histoire extraordinaire de Katharina von Arx