Archives par mot-clé : immigration de masse

Didier Burkhalter, vision d’une «Terre Minée»

Les bouquins du mardi – Hélène Lavoyer

Extrait de notre dossier spécial Didier Burkhalter contenu dans notre numéro d’avril, en commande ici

Lorsqu’un ancien politicien se met à écrire des romans, il peut être compliqué de séparer l’œuvre artistique de l’auteur et de la personnalité politique. Didier Burkhalter, dès le lendemain de sa démission, se mit à la rédaction de son premier ouvrage qui parut quelques semaines à peine après le début de ce nouveau chapitre de sa vie. Depuis ce premier livre intitulé Enfance de terre, trois autres ont été publiés aux éditions de L’Aire. Le dernier en date, Terre Minée (arrivé le 25 mars dans les librairies de Suisse romande), fait suite au roman Mer Porteuse, dont il explique que «les personnages sont revenus frapper à la porte de [son] cœur».

Lire la critique

Réflexions d’un historien sur l’immigration

Le Regard Libre N° 1 – Jonas Follonier

Patrick Willisch est professeur au Lycée-Collège des Creusets. Il s’est spécialisé dans l’étude des migrations et a écrit sa thèse de doctorat sur l’octroi du droit de bourgeoisie aux heimatloses dans le canton du Valais. Nous l’avons interrogé sur l’immigration en Suisse ainsi que sur l’initiative « contre l’immigration de masse » lancée par l’UDC.

Jonas Follonier : D’où est né votre intérêt pour les migrations ?

Patrick Willisch : En fait, cela a commencé quand j’étais enfant : j’étais fasciné par tout ce qui était étranger. J’ai grandi dans un village à proximité de Brig, à une demi-heure de la frontière italienne. Ces Italiens qui passaient ou vivaient à Brig, leur langue et leur culture m’ont toujours fasciné.

Que trouvez-vous le plus intéressant dans l’étude des migrations en général ?

Cet échange culturel qui est inhérent aux migrations. L’immigré est quelqu’un qui vit dans notre pays et y travaille, mais on oublie souvent qu’il apporte également quelque chose au niveau culturel. Prenez un exemple très simple : l’influence des Italiens sur la cuisine suisse n’est pas négligeable. Continuer la lecture de Réflexions d’un historien sur l’immigration