Archives par mot-clé : Ivan Garcia

Tous les articles d’Ivan Garcia

Pourquoi (re)lire San-Antonio?

Les bouquins du mardi – Ivan Garcia

Les Editions Pocket se sont lancées dans une réédition au format poche des œuvres du mythique commissaire français. L’occasion de découvrir quelques-uns de ces récits policiers hauts en couleurs et au verbe grivois. La preuve par l’exemple avec une réédition du volume De l’antigel dans le calbute.

Lire la recension (en libre accès)

Le voyage hivernal d’Astérix

Les bouquins du mardi – Ivan Garcia

Le célèbre gaulois au casque ailé est de retour! Dans ce nouvel album, qui nous plonge dans une contrée hivernale, Astérix poursuit une colonne romaine sur les traces du griffon. Un récit qui ne manque pas d’originalité, malgré quelques maladresses, et qui est parsemé de références à l’actualité.

Lire la recension (en libre accès)

Blaise Hofmann, cultivateur protéiforme

ARTICLE LONG FORMAT, Ivan Garcia | En octobre 2021, l’écrivain morgien Blaise Hofmann a publié un nouveau récit, intitulé Deux petites maîtresses zen. Un texte qui relate son épopée asiatique avec sa compagne et ses deux filles, aventure qui a brusquement pris fin avec l’apparition du Covid. L’écrivain, connu pour ses récits de voyages et qui a été co-librettiste de la Fête des vignerons (2019), vit de sa plume et a décidé d’embrasser un deuxième métier, celui de vigneron, auquel il s’est formé en autodidacte. Il produit d’ailleurs lui-même son propre vin. La vigne et la plume, un curieux cocktail, qui a attiré notre attention. De même que sa facette d’écrivain-voyageur. Mais comment voyage-t-on «en famille» dans différents pays d’Asie et que peut-on en tirer comme observations sur notre société? Quelques éléments de réponse lors de notre rencontre.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Quand être un intellectuel conduit à la mort

Les bouquins du mardi – Ivan Garcia

Giacomo Papi décrit avec minutie les travers des populismes actuels dans Le recensement des intellos de gauche. Une fiction où se dégage l’importance des idées, pour le meilleur et pour le pire.

Lire la critique (en libre accès)

Javier Cercas: «Un écrivain qui ne prend pas de risques n’est pas un écrivain»

ENTRETIEN LONG FORMAT, Ivan Garcia | Chaque année, le festival «Le Livre sur les quais» de Morges est le rendez-vous de la rentrée littéraire suisse où auteurs, éditeurs et lecteurs se rencontrent sur les rives du Léman. Pour cette douzième édition, le président d’honneur de l’événement n’est autre que l’écrivain et traducteur espagnol Javier Cercas. Résidant en Catalogne, le chroniqueur au quotidien espagnol «El País» écrit des livres depuis les années 80. Il a notamment connu le succès avec la publication, en 2001, du roman «Les Soldats de Salamine», où un journaliste enquête sur un mystérieux soldat qui aurait sauvé, durant la guerre civile, l’idéologue et membre fondateur de la Phalange espagnole, Rafael Sánchez Mazas. Particulièrement intéressé par l’histoire de l’Espagne contemporaine, dont il tire du matériau pour ses écrits, Javier Cercas s’est lancé dernièrement dans une série de romans policiers centrée autour du policier-enquêteur Melchor Marin, dont le premier volet «Terra Alta» a été traduit cette année en français par les Editions Actes Sud. Rencontre avec l’écrivain un après-midi de septembre, sous la tente des auteurs du «Livre sur les quais», pour discourir sur son œuvre ainsi que sur la situation de l’Espagne et de la Catalogne.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Quand La Rochefoucauld réhabilite le roi de france

Les bouquins du mardi – Ivan Garcia

Dans Châteaux de sable, un narrateur paumé se lie d’amitié avec le fantôme de Louis XVI et tente de réhabiliter cette figure historique controversée. Un récit picaresque qui établit un dialogue entre le présent et le passé français.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

«Flag Day», une traversée vers l’âge adulte

Les mercredis du cinéma – Ivan Garcia

C’est à l’exploration d’une existence dans les Etats-Unis des années 80 et 90 que nous invite Sean Penn. Dans Flag Day, son dernier long-métrage, une jeune femme retrace les souvenirs qui l’unissent à son père, un individu au passé obscur, tout en suivant sa propre route. Un film qui invite à s’émanciper de l’enfance et à avancer, malgré les désillusions.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Les déchirements politiques de l’auteur russe Zakhar Prilepine

ARTICLE LONG FORMAT, Ivan Garcia | Ecrivain, journaliste et soldat, Zakhar Prilepine est l’un des auteurs contemporains russes les plus salués par la critique. Nostalgique de l’URSS, opposé à la dictature gouvernementale mais également nationaliste parti guerroyer aux côtés des sécessionnistes russes dans le Donbass, il est le représentant d’une génération tiraillée entre un passé grandiose et un présent morose. Portrait d’un écrivain clivant face au pouvoir russe.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Pleurez de rire avec «Space Jam: nouvelle ère»

Les mercredis du cinéma – Ivan Garcia

Vingt-cinq ans après le premier opus, Space Jam fait son grand retour. Cette fois-ci, le basketteur LeBron James sollicite l’aide de Bugs Bunny et des Tunes pour sauver son fils. Un film délicieusement drôle qui nous renvoie en enfance.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Entre rires et délires, la voie du «Punk Samouraï»

Les bouquins du mardi – Ivan Garcia

Ko Machida nous emmène sur les traces d’un samouraï sans maître à la morale douteuse, embrigadé dans une lutte contre une secte qu’il a lui-même inventée. Mélange entre une histoire de cape et d’épée et une farce médiévale, Punk Samouraï est un roman kaléidoscopique qui se lit avec délectation.

Lire la suite de la critique (en libre accès)