Archives par mot-clé : lauriane pipoz

«Les deux Papes»: tout est dans le dialogue

Le Netflix & chill du samedi – Lauriane Pipoz

Les deux Papes est un film qui se dit «inspiré de faits réels». L’idée centrale est bien basée sur la confrontation entre le pape Benoît XVI et le futur pape François. Mais il ne faut pas s’y méprendre: à partir de ces faits, le scénario est romancé. Si on considère ce film comme un conte, laissez-moi vous dire pourquoi il devient une époustouflante réussite.

Lire la critique
Publicités

Fatoumata Kebe fait de la lune un roman

Les bouquins du mardi – Lauriane Pipoz

Fatoumata Kebe est titulaire d’un doctorat d’astronomie et d’un master de mécanique des fluides, nous informe le quatrième de couverture de son roman. Le sujet de l’ouvrage en question? Sa passion, la Lune. Mot que l’auteure écrit avec une majuscule. Elle lui a consacré sa vie. Ce livre, c’est l’histoire de cet astre tout aussi connu que méconnu. Fatoumata Kebe veut nous la raconter, à nous qui apprécions davantage la prose romancée que les écrits scientifiques. Eh oui, la lune peut être un roman.

Lire la critique

«Intimidation»: «The Stranger» d’Harlan Coben arrive sur Netflix

Le Netflix & chill du samedi – Lauriane Pipoz

Harlan Coben, le maître américain du polar, débute sa collaboration avec Netflix par Intimidation. Basé sur son l’un de ses bestsellers, cette mini-série disponible depuis un mois est déjà dans le top 5 des plus regardées sur la plateforme. Les raisons? Des intrigues parfaitement ficelées. Une maîtrise absolue du suspense. Une indépendance vis-à-vis du roman qui convaincra les fervents lecteurs comme les non-initiés. Un humour plus british que son auteur. Mais il manque à ce cocktail le petit plus qui ferait tourner la tête.

Lire la critique

Jonathan Coe, le cœur déchiré par l’Angleterre des années 2010

Les bouquins du mardi – Lauriane Pipoz

Entre roman et essai politique, Jonathan Coe revient pour nous présenter les forces sous-tendant le Brexit. A travers les personnages de Bienvenue au Club et du Cercle fermé, il nous raconte le morcellement de ce pays jadis si puissant. Grâce à leurs péripéties et surtout leurs bons mots, j’ai beaucoup ri. Mais c’est pourtant l’histoire d’un effondrement que nous décrit l’auteur. Sans en avoir l’air.

Lire la critique

«Unbelievable»: puisque l’on vous dit que cette histoire est vraie…

Le Netflix & chill du samedi – Lauriane Pipoz

Unbelievable vous raconte en huit épisodes une invraisemblable affaire de viols en série presque parfaits. Aux Etats-Unis, un criminel méticuleux trouve le moyen de tirer profit des dysfonctionnements du système policier. Ajoutez-y une victime peu crédible, une immense coïncidence et des enquêteurs fins psychologues: avec un peu de suspense, voilà tous les ingrédients pour une bonne série. Mais cet article va vous convaincre qu’elle est vraiment excellente.

Lire la critique

«Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part»: une adaptation libre et réussie

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier et Lauriane Pipoz

Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part sort sur les écrans ce mercredi. Il est tiré du premier succès littéraire d’Anna Gavalda. Sorti il y a vingt ans, le recueil de douze nouvelles narre des anecdotes drôles ou poignantes sur des Parisiens. Le film aussi: Arnaud Viard a su créer une œuvre nouvelle en gardant l’esprit de l’originale. A découvrir que vous ayez lu le livre éponyme, ou non. Mais prenez vos mouchoirs!

Lire la critique

«Marriage Story», l’histoire où l’amour brille par son absence

Le Netflix & chill du samedi – Lauriane Pipoz

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Marriage Story: disponible sur la plateforme Netflix depuis début décembre après une courte sortie en salles, le dernier film de Noah Baumbach, le compagnon de Greta Gerwig, a été nommé aux Golden Globes 2020. Une aubaine pour une œuvre Netflix, plateforme qui était boudée lors des récompenses il y a une année. Une critique originale de ce film? Difficile à faire, tant tout a été dit – et bien. Mais relevons le défi! Une matière mérite spécialement un traitement inédit, selon moi: le talent du réalisateur pour nous raconter un amour qui n’existe plus.

Lire la critique

«Bed Bug», beaucoup d’insectes pour un peu de suspens

Les bouquins du mardi – Lauriane Pipoz

Le dernier ouvrage de Katherine Pancol vient de paraître aux Editions Albin Michel. L’auteure populaire signe avec Bed Bug son dix-huitième ouvrage. Le style est plaisant, malgré une impression de déjà-vu et un fil rouge peu présent.

Lire la critique

«Easy»: la vie compliquée de gens ordinaires

Le Netflix & chill du samedi – Lauriane Pipoz

Easy, mini-série produite par Netflix, s’est terminée en mai dernier sur un épisode à la hauteur de son contenu intelligent. Cette série d’anthologie nous a raconté sur trois saisons des anecdotes sur des habitants d’une Chicago hyper-connectée. Centrée sur des personnages rencontrant des problèmes relationnels, elle a su montrer comment des incidents banaux peuvent prendre d’énormes proportions. A l’aide d’une technique adroite, rare sur les plateformes de streaming et basée sur une distribution ingénieuse. Décryptage de la fin d’une série toujours clairvoyante sur les problèmes sociétaux.

Lire la critique

Lâcher prise et se laisser guider par «tout ce qui nous submerge»

Les bouquins du mardi – Lauriane Pipoz

Gretel, la trentaine, vient de retrouver sa mère Sarah. Cette dernière l’avait abandonnée seize ans plus tôt alors qu’elles vivaient seules près d’une rivière. Aujourd’hui atteinte d’Alzheimer, Sarah n’est plus en état de répondre aux questions de Gretel. Ce sera à la fille de reconstruire son propre passé, si elle le peut et si elle le veut. Son histoire est impossible à séparer de certaines vieilles ombres enfouies: qu’est-il réellement arrivé près de la rivière, et quelle est la part d’imagination dans ses souvenirs ?

Lire la critique