Archives par mot-clé : les bouquins du mardi

Une histoire d’indépendance à la Sénégalaise

Les bouquins du mardi – Diana-Alice Ramsauer

«Privilège de notre génération, charnière entre deux périodes historiques, l’une de domination, l’autre d’indépendance». La fiction Une si longue lettre, de Mariama Bâ – considéré comme l’un des premiers romans féministes africains – pourrait être résumée par cette citation. Ce court ouvrage raconte le deuil de la Sénégalaise Ramatoulaye dans les années septante: son combat contre l’oppression masculine dans la sphère privée dans un contexte mouvant de reconstruction postcoloniale. Une lecture qui ouvre les portes d’une culture et d’un passé, nécessaire pour toutes et tous les féministes occidentaux du XXIe siècle.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

«Champs», une ode aux paysans suisses

Les bouquins du mardi – Jonas Follonier

Mêlant les photographies de Patrick Gilliéron Lopreno et les textes de Slobodan Despot, Champs met en lumière le destin du paysan suisse actuel. L’ouvrage, publié le 11 mars chez Olivier Morattel, est une brillante aventure artistique et humaine à la limite entre le réalisme et le romantisme.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Naître et être «Fille», selon Camille Laurens

Les bouquins du mardi – Lauriane Pipoz

Dans son dernier roman, Camille Laurens aborde l’écart entre naître femme et naître homme. Au travers d’anecdotes marquantes montrant l’écart entre les générations, sa narratrice raconte ce qui la différencie ou la rapproche du sexe masculin. Le style fluide et épuré de l’écrivaine ne fait que renforcer son propos vibrant d’actualité.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Qui n’a jamais voulu coudre un soleil, lorsque la vie est trop froide et sombre?

Les bouquins du mardi – Arthur Billerey

Avec une prose poétique incisive et puissante, Jean d’Amérique nous livre une fable cruelle où le désir d’une petite fille se heurte à un monde sanguin et sans pitié.

Lire la critique (en libre accès)

«Sigmund Freud noho ma ka pale umauma» émettait le nécrophone*!

Les bouquins du mardi – Anaïs Sierro

Qui est là? est certainement la question que l’on pourrait poser à l’auteure, Carla Demierre à la lecture de ses dix fictions. Qui est dans sa tête lors de l’écriture de ses lignes? On navigue dans un univers complètement loufoquo-plaisant, parfois totalement scientifico-sérieux, souvent spirituello-perché et par-dessus tout véridico-sonore. Une telle phrase pourrait – sans prétention aucune – se trouver dans ce recueil de fictions qui ont une thématique commune: le son et son étude, de manière absurde. Enregistrer un chaman, une femme qui parle martien ou hawaïen (on ne l’a pas encore compris nous-mêmes), une conversion de souvenirs étranges, une voix d’un défunt… bref, tout ce qui peut être enregistrable. Et le talent de l’auteure est qu’elle nous embarque non pas uniquement dans des histoires, mais surtout dans une performance artistique littéraire. «Lorsque les mots traduisent les sons», rien ne pourrait mieux résumer ce livre, cet objet d’art. Oh et promis, je vous traduirai le titre plus tard…

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Entre bagnoles et niôle, «Plume-Patte», le reflet d’une France périphérique

Les bouquins du mardi – Diana-Alice Ramsauer

Quand un bouquin démarre en pétaradant sur les paroles des «copains d’abord» de Brassens, le ton nous semble d’emblée craché à l’oreille: des phrases toutes faites – «tout est relatif» –, des morales à la con – «l’important c’est d’être bien entouré» – et des métaphores éculées – «ça sent pas la rose!» Hé bien pas du tout. Plume-Patte, c’est la peinture lumineuse d’une France périphérique des années soixante-septante, c’est la poésie d’une vie de garage, c’est le quotidien de celles et ceux qui «ne posent pas de conditions, pas plus qu’ils n’en revendiquent une».

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Une vie au service du livre: «Monsieur Payot» témoigne

Les bouquins du mardi – Ivan Garcia

A travers un foisonnant entretien, Pascal Vandenberghe, directeur général des librairies Payot, éclaire les lecteurs sur sa trajectoire. De sa jeunesse messine aux montagnes helvétiques en passant par Paris, «Monsieur Payot» – comme le surnomment certains médias – détaille les expériences et les rencontres réelles ou littéraires qui ont fait de lui ce qu’il est aujourd’hui, ainsi que son aventure avec Payot Libraire. Un livre incontournable pour toute personne désireuse d’en savoir plus sur cette enseigne et l’homme qui a contribué à la rendre indépendante.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

«L’Anomalie», un roman éclaté sur fond de philosophie

Les bouquins du mardi – Lauriane Pipoz

En lisant le synopsis de L’Anomalie, je m’attends à un polar. Un peu de science-fiction. Un livre à suspense. Un roman philosophique. J’ai (presque) raison, puisque il est tout cela, mais pas entièrement. Hervé Le Tellier nous offre un ouvrage magistral dans lequel se mêlent les genres littéraires. Sautant de l’un à l’autre, le lauréat du Goncourt 2020 s’amuse à nous montrer que pour faire une œuvre passionnante, nul besoin de s’appuyer sur une cohérence absolue.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

Vous ne connaissez pas Redl, Alfred Redl?

Les bouquins du mardi – Arthur Billerey

Avec «Vert et Florissant…», traduit par Peter Brabenec, Pavel Vilikovský, auteur national slovaque, met en scène les aventures folles et rebondissantes d’un agent secret, au style 007 atypique et loufoque, qui sillonne l’Europe du début du XXe siècle et qui relate ses aventures dans l’espionnage et le contre-espionnage.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

«Belladone»: subir, apprendre, puis grandir

Les bouquins du mardi – Anaïs Sierro

Après un travail de maturité sur la belladone et son intrigante dualité: soigner ou tuer, le titre de ce livre m’a attirée. Les effets de l’atropine, sa substance active, je les connais. Théoriquement. Mais voilà qu’Hervé Bougel me proposait, à travers ce titre simple, mais équivoque, de les connaître humainement. Des effets sur un entourage, subis par et à travers les yeux d’un enfant, l’auteur. Un auteur, d’ailleurs, méconnu du grand public.

Lire la suite de la critique (en libre accès)