Archives par mot-clé : les mercredis du cinéma

«Searching»: les médias sur grand écran

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

Entre vidéos et photos souvenirs classées dans l’ordinateur, nous observons l’écran nous présenter la vie de famille des Kim, jusqu’au décès de Pamela Nam Kim (Sara Sohn). Le mari, David (John Cho), et sa fille Margot (Michelle La) (désormais sans sa mère, doivent faire face et continuer à vivre. Un soir, tout vient bouleverser à nouveau leurs vies. Continuer la lecture de «Searching»: les médias sur grand écran

«Figlia mia»: oh mamma mia!

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

Dans les paysages arides et ruraux de la Sardaigne, nous suivons deux femmes, unies par l’amour maternel qu’elles portent à Vittoria (Sara Casu), petite fille de dix ans aux magnifiques cheveux couleur de feu. Tina (Valeria Golino) l’a élevée en bonne et due forme : Vittoria est une fillette très sage et bien élevée, qui joue de l’orgue dans l’église du village. Angelica (Alba Rohrwacher), elle, l’a portée pendant neuf mois pour ensuite la confier, après l’accouchement, à Tina. Mais un jour, alors qu’Angelica doit quitter sa ferme pour des problèmes d’argent, elle ne demande qu’une faveur à Tina : lui faire rencontrer Vittoria.

Continuer la lecture de «Figlia mia»: oh mamma mia!

« À la recherche d’Ingmar Bergman » : un documentaire à moitié tourné

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

Tourner un documentaire sur un cinéaste mythique quand on est soi-même une réalisatrice ; la tâche en étonnera certains et en réjouira d’autres. C’est exactement ce qu’a fait Margarethe von Trotta dans À la recherche d’Ingmar Bergman. Un document peu surprenant dont le principal intérêt apparaît dans la discussion autour de l’héritage cinématographique que le réalisateur suédois a laissé derrière lui et dans la manière d’entrer frontalement dans son univers.

Continuer la lecture de « À la recherche d’Ingmar Bergman » : un documentaire à moitié tourné

«Première année», et si on séchait?

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Cette semaine, vous vous êtes peut-être rendu au cinéma pour visionner le nouveau film du médecin et réalisateur français Thomas Lilti. Son long-métrage Première année s’intéresse justement au monde de la médecine, plus spécifiquement aux études qui y mènent, en plein Paris. Le concours de médecine, tout un monde. Antoine débute sa première année… pour la troisième fois consécutive, c’est donc un « triplant ». Benjamin, lui, fait sa première première année. De l’amitié circonstancielle va naître entre les deux hommes, mais va-t-elle résister à la pression de la compétition ?

Continuer la lecture de «Première année», et si on séchait?

« Burning », quand le cinéma laisse un désir

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« – Tu ne demandes pas quel est le problème ?
– Des problèmes, il y en a tout le temps. »

Une camionnette blanche filmée par l’arrière, un jeune livreur qui fume une cigarette. Celui-ci prend ses paquets à l’épaule et les apporte dans un magasin. A l’entrée, deux filles sont chargées de la promotion des articles. En tenue sexy, elles dansent devant la porte en proposant une tombola aux clients. Le livreur sort et se fait appeler par son prénom. « Jongsu ! » Il s’approche de la danseuse publicitaire. Apparemment, ils se connaissent. Jongsu n’en a aucun souvenir. Quoi qu’il en soit, se tisse entre les deux une amitié silencieuse et étrange. Sans trop tarder, les dites retrouvailles finissent au lit pour une aventure sexuelle. La jeune fille part en voyage. A son retour, elle demande à Jongsu de venir la chercher à l’aéroport. Mais elle est accompagnée d’un « Gatsby coréen ». Le nouveau duo devient trio, et le cauchemar général apparaît.

Continuer la lecture de « Burning », quand le cinéma laisse un désir

« McQueen » : un magnifique documentaire intimiste

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

« La mode est une petite bulle et, parfois, j’ai juste envie de la faire éclater. »

Qui était Lee Alexander McQueen ? Alors que le nom ne provoquera aucun écho dans la mémoire de certains, il rappellera à beaucoup un couturier révolutionnaire, ayant transposé dans ses créations une énergie vitale habitée de violence, de sang, de traumatismes, et qui s’était ôté la vie en février 2010. Réalisé par Peter Ettedgui et écrit par Ian Bonhôte, le documentaire McQueen rend hommage et surtout justice à l’artiste complet que fut Lee Alexander McQueen.

Continuer la lecture de « McQueen » : un magnifique documentaire intimiste

« Photo de famille » : un cliché d’émotions

Les mercredis du cinéma – Alexandre Wälti

Qu’est-ce qu’une photo de famille ? Une question simple pour une réalité qui ne l’est pas toujours : famille monoparentale, recomposée, éclatée, etc. Les schémas divergent de plus en plus. Voilà pourquoi l’idée banale de la réalisatrice Cécilia Rouaud pouvait soit tomber à l’eau soit éblouir le spectateur. Pas le droit à l’erreur ni à l’effet de déjà-vu.

Continuer la lecture de « Photo de famille » : un cliché d’émotions

« BlacKkKlansman » : l’art comme arme

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

Le spectateur de BlacKkKlansman : j’ai infiltré le Ku Klux Klan quitte la salle de cinéma avec la sensation particulière de n’avoir pas uniquement assisté à la projection d’un film, mais d’avoir participé à un événement qui risque de marquer l’histoire du cinéma. Nous avons donc le sentiment qu’il serait judicieux d’analyser la dernière œuvre de Spike Lee sous deux angles, l’un plus formel et l’autre en appréhendant BlacKkKlansman en tant qu’objet socio-politique engagé.

Continuer la lecture de « BlacKkKlansman » : l’art comme arme

« Les vieux fourneaux »

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Pierrot, Mimile et Antoine sont trois amis d’enfance désormais septuagénaires, dont les retrouvailles s’inscrivent dans le contexte de l’enterrement de Lucette, la femme d’Antoine. L’élément déclencheur du film : Antoine découvre une lettre qui lui révèle un secret du passé le mettant en rogne. Depuis son Tarn natal, il se met alors en route vers la Toscane. Ses deux acolytes, accompagnés de Sophie, la petite-fille d’Antoine enceinte de six mois, se lancent alors à sa poursuite pour l’empêcher de commettre un crime passionnel… cinquante ans plus tard !

Continuer la lecture de « Les vieux fourneaux »

« Le Poirier sauvage »

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

Expérience étrange. Qui suscite même un certain malaise. Réaction assez normale pour un film d’auteur. Le Poirier sauvage. Car il s’agit bien d’un authentique film d’auteur, et pas des moindres. Cependant, il ne passe pas avec tout spectateur. La nouvelle réalisation de Nuri Bilge Ceylan signe-t-elle un (très) long-métrage vraiment mauvais ? Est-elle inaccessible ? Le trop-plein d’arrogance de Sinan, le protagoniste principal qui veut devenir écrivain, et du film en lui-même voile-t-il un chef-d’œuvre ? L’arrogance est-elle, au contraire, le reflet d’un faux grand réalisateur qui a réalisé un faux grand film ?

Continuer la lecture de « Le Poirier sauvage »