Archives par mot-clé : montreux jazz festival

Van Morrison et Steve Winwood, deux facettes historiques du blues à Montreux

Montreux Jazz Festival – Jonas Follonier

Ce mercredi 11 juillet, Montreux a accueilli dans son célèbre auditorium chacun à leur tour deux monstres de la musique ayant ce point commun d’avoir une carrière inénarrable qui a ses racines dans le blues et les années soixante : Van Morrison et Steve Winwood. Retour sur une soirée une fois de plus magique.

« Toute la musique que j’aime, elle vient de là, elle vient du blues », disait l’autre. Oui, le blues est à l’origine de toutes les musiques qui ont véritablement compté ces dernières années, reléguant (hélas !) la musique classique au rang d’inspiration lointaine ou de distraction pour personnes d’un certain âge. Or le monde se divise en deux catégories : ceux qui aiment le jazz et ceux qui aiment le rock.

Continuer la lecture de Van Morrison et Steve Winwood, deux facettes historiques du blues à Montreux

Publicités

L’Impératrice à Montreux : moment aquatique sous climat tropical

Montreux Jazz Festival – Hélène Lavoyer

L’Impératrice s’est présentée, hier, au public du Montreux Jazz Festival. Fidèle à ses inspirations disco rafraîchies par la modernité des instruments, le groupe n’a eu de cesse de faire monter une douce folie au sein de son public qui, à l’issue des trois quarts d’heure de concert, n’a plus envie d’empêcher sa Matahari intérieure de danser.

Continuer la lecture de L’Impératrice à Montreux : moment aquatique sous climat tropical

Paolo Conte a enchanté l’Auditorium Stravinski, suivi par Etienne Daho

Montreux Jazz Festival – Jonas Follonier

C’est toujours une expérience très forte de vivre la soirée d’ouverture du Montreux Jazz Festival, dans l’Auditorium Stravinski, réputé pour son acoustique exceptionnelle. Cette année, ce sont les artistes Paolo Conte et Etienne Daho qui ont eu l’honneur d’ouvrir les feux du festival.

Continuer la lecture de Paolo Conte a enchanté l’Auditorium Stravinski, suivi par Etienne Daho

Le Montreux Jazz Festival s’apprête à débuter sa cinquante-deuxième édition

Montreux Jazz Festival – Jonas Follonier

Plus qu’un jour avant que ne résonnent depuis les rives de Montreux les accords du festival le plus réputé de Suisse romande. Demain, le festival fondé par Claude Nobs s’apprête à débuter sa cinquante-deuxième édition.

Continuer la lecture de Le Montreux Jazz Festival s’apprête à débuter sa cinquante-deuxième édition

Une soirée sucre d’orge au Montreux Jazz Festival

Le Regard Libre N° 30 – Jonas Follonier

Le Montreux Jazz Festival, réputé pour son acoustique exceptionnelle, repose sur une longue tradition mettant en valeur la qualité musicale et les liens subtils entre les différents genres. Le 10 juillet dernier, deux révélations de la chanson française actuelle se sont succédées dans l’atmosphère intimiste et privilégiée du Montreux Palace.

Pour sa cinquante-et-unième édition, le Montreux Jazz Festival a inauguré les «Out of the box», permettant à quelques artistes coups de cœur de se produire dans des lieux historiques de la région. Au Fairmont Le Montreux Palace, le festival a eu l’excellente idée de réunir sous une même soirée deux auteurs-compositeurs-interprètes français. Deux très bons musiciens. Elle, une amoureuse de la musique du langage; lui, un amoureux du langage de la musique.

Juliette Armanet, un ange tombé du ciel

Lire la suite de l’article

Rencontre avec Philippe Zumbrunn, l’homme le plus fou de jazz

Le Regard Libre N° 28 – Jonas Follonier

Cheveux blancs tirés en arrière, lunettes jaune rétro sur le nez, moustache et, si on a de la chance, cravate extravagante. Les milieux de la radio suisse romande et du jazz le reconnaissent aussitôt. Philippe Zumbrunn, huitante-six ans, est une véritable mémoire vivante. Passionné de jazz et de radio, il est l’initiateur technique de RTN, le fondateur de Radio Framboise (et des annonces radars), mais aussi un photographe bien connu pour avoir immortalisé les grandes figures du jazz il y a plus de soixante ans. Durant tout le mois d’avril, on peut découvrir une sélection de ses plus belles photographies exposées à la Galerie YD, à Neuchâtel, dans le cadre de Jazzzed, un festival construit sur le surnom de Philippe Zumbrunn: Z. Rencontre dans les lumières sombres du Bar King à Neuchâtel.

Lire l’entretien