Archives par mot-clé : politique européenne

L’Allemagne a-t-elle accompli sa révolution?

Le Regard Libre N° 75Clément Guntern

Alors que les élections générales de septembre pour le Bundestag approchent, il est un sujet pour le moins inattendu sur lequel les écologistes allemands pourraient apporter les plus profonds changements depuis la fin de la guerre. Car il ne s’agit pas de la lutte contre le changement climatique.

Lire l’article long format (abonnés)

Qu’est-ce que le Brexit a déjà changé en Europe?

Le Regard Libre N° 60 – Clément Guntern

Alors même que la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne n’avait pas encore eu lieu, et que les négociations sur la future relation entre les deux partenaires sont en cours, le Brexit a d’ores et déjà passablement modifié l’Europe tout entière. Petit tour d’horizon.

Lire l’article grand format

Macron et l’Europe de la puissance

Les lundis de l’actualité – Clément Guntern

Le 7 février dernier, Emmanuel Macron a prononcé un discours devant l’Ecole de guerre à Paris au sujet de la stratégie de défense et de dissuasion nucléaire française; passage obligé pour les présidents de la Ve République, durant lequel ils exposent leur vision stratégique. Un sujet peut-être un peu suranné à première vue, en ce qu’il a pour objet une technologie tant décriée: l’arme nucléaire. Cependant, cette prise de position s’inscrit dans un mouvement bien plus large qui commence enfin à émerger à travers l’Europe, en grande partie à l’initiative de la France d’ailleurs.

Lire la suite de la chronique

L’esprit européen

Le Regard Libre N° 52 – Clément Guntern

Fin mai dernier, les élections européennes ont réuni les citoyens de tous les pays de l’Union européenne. Il s’agissait pour eux de réélire le Parlement européen pour une durée de cinq ans. Qu’est-ce qui peut bien lier toutes ces nations? Une petite plongée dans l’esprit européen.

Lire l’article

Agriculture et géopolitique

Le Regard Libre N° 50 – Clément Guntern

Secteur souvent décrié pour son impact environnemental, l’agriculture mérite pourtant qu’on s’intéresse réellement à elle. Elle est une pièce centrale du jeu politique mondial. Si cet aspect est négligé, le risque est de perdre toute emprise sur la résolution des problèmes mondiaux.

Lire l’article grand format

Dialogue avec Kenza Meyer, la benjamine des candidats du Frexit

Le 26 mai 2019, les Français seront appelés aux urnes pour les élections européennes. L’Union Européenne, ou «L’Etat maastrichtien» comme l’appelle le philosophe Michel Onfray, s’est imposée comme une évidence, une entité supranationale qui semble aller de soi, une sorte d’horizon indépassable des événements pour les Européens. Pourtant, le colosse vacille sur son socle composé des peuples sur lequel il se tient.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Theresa May, l’héroïne du Royaume-Uni

Les lundis de l’actualité – Clément Guntern

Europe, 2017. Le Brexit n’est au départ qu’un pari raté du premier ministre David Cameron. Avec le référendum, il espère avoir une arme pour renégocier la relation du Royaume-Uni avec l’Union européenne. A 51.9% des voix, les Britanniques décident de quitter le navire. Le Premier ministre vaincu démissionne, s’estimant être un mauvais capitaine pour le navire britannique qui vogue déjà vers sa nouvelle destination. Theresa May est désignée cheffe du Parti conservateur, puis Première ministre par la reine. La dame était une quasi-inconnue sur le plan national, considérée par les médias comme une personnalité fade et sans reliefs.

Lire l’article

Le paradoxe du charbon et de la transition énergétique

Le Regard Libre N° 48 – Clément Guntern

Après les manifestations estudiantines pour le climat en début d’année et l’apparition de la jeune suédoise Greta Thunberg comme icône, l’impatience dans la lutte climatique se fait sentir. En même temps, le monde n’a jamais autant souffert de son addiction au charbon.

Lire l’article

Oui à l’Union européenne, mais réformée

ARTICLE LONG FORMAT, Diego Taboada | Les élections européennes de 2019 sont présentées dans la plupart des médias comme un référendum pour ou contre l’immigration. Pourquoi ne pas plutôt y voir une opportunité de repenser le système dans son ensemble et de proposer enfin des réformes pour sauver l’Union européenne?

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Au Conseil européen, les illusionnistes sont rois

Les lundis de l’actualité – Diego Taboada

Cette semaine, les chefs d’Etat et gouvernement des pays membres de l’Union européenne ont siégé au Conseil européen. Comme à chaque «réunion des hauts placés», les attentes étaient élevées. Au menu du jour: crise migratoire et réforme de la zone euro. Ce sommet, censé être déterminant pour régler l’énième crise de l’UE, a déçu, comme toujours. Les européistes se lamentent et les sceptiques s’en donnent à cœur joie: pas de réelle avancée mais des sourires et des déclarations vides de sens. De la poudre aux yeux, en somme – ou plutôt, de perlimpinpin.

Lire la suite de l’article