Archives par mot-clé : polnareff

«La folie des grandeurs», une comédie comme on n’en fait plus

Les mercredis du cinéma – Edition spéciale: Le coronarire avec Louis de Funès – Jonas Follonier

La Folie des grandeurs, adaptation très libre du Ruy Blas de Victor Hugo, est un film sorti en 1971 et, comme par hasard, c’est un chef-d’œuvre. Il a fallu que le coronavirus s’invite dans nos contrées pour qu’un article soit consacré à ce monument du cinéma comique français dans Le Regard Libre. J’en ai honte, tant il y a de choses à dire pour expliquer que des films comme ça, on ne peut plus en faire aujourd’hui. Le talent de Louis de Funès, une bande originale de Michel Polnareff et de la légèreté dans l’époque: voilà quelques ingrédients de la recette de cette farce.

Lire l’article
Publicités

1966-1971: un âge d’or que personne n’a vécu

Albums-concepts, western spaghetti, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

«Grandis pas»: Michel Polnareff livre une chanson plus sensible que jamais

Article inédit – Jonas Follonier

Grand article sur l’album Enfin! dans son ensemble avec une analyse approfondie de chaque chanson à paraître dans notre édition de janvier, en commande ici.

Pour ceux qui attendent depuis si longtemps le nouvel album studio de Michel Polnareff – dont le dernier, Kâma-Sûtra, remonte, tenez-vous bien, à 1990 – la présence notamment sur l’iTunes Store et en précommande à la FNAC de ce nouvel opus génialement intitulé Enfin! a de quoi susciter l’émotion. Oui, cette fois-ci, ce n’est pas une blague, voire un mensonge. Polnareff avait le même discours depuis le début: «le disque sortira quand il sera parfait et fini.» Loin de se moquer de son public, il lui a préparé ce qui d’abord devait le satisfaire, lui, pour qui seul le résultat final compte.

A lire aussi: Philippe Manœuvre, «L’album de Polnareff existe, puisque je l’ai écouté»

Cette nuit, à 00h01, Grandis pas est sorti comme par magie sur les plate-formes de téléchargement, se comprenant comme le premier single de ce nouvel album de chansons originales. Certes, il y a eu L’Homme en rouge, sorti en décembre 2015, lorsque l’album était «presque terminé», mais la rumeur veut que cette complainte grandiloquente traitant de la solitude à Noël ait été arrangée dans une nouvelle version pour l’album à paraître dans deux semaines. Grandis pas est donc le premier extrait dont nous sommes sûrs qu’il figurera entre nos mains, ou entre nos oreilles, pour ainsi dire.

Continuer la lecture de «Grandis pas»: Michel Polnareff livre une chanson plus sensible que jamais