Archives par mot-clé : sartre

Quentin Mouron: «La littérature est toujours engagée»

Le monde selon Quentin Mouron | La littérature est toujours engagée, même et surtout quand elle refuse de s’engager: son refus exprime alors l’idéologie dominante et silencieuse, son refus exprime alors ce qui est invisible à force de crever les yeux, ce qui est invisible à force d’être évident. La littérature est ce qui se confronte à l’époque, ce qui confronte l’époque, ce qui montre ce que nous ne pouvions voir à force d’évidence. La littérature est ce qui jette le trouble dans la clarté – ce sont les Chinois qui remontent en tourbillonnant du fond d’un bol de thé.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

«Fenêtre sur cour», fenêtre sur la société

Les mercredis du cinéma – Edition spéciale: Tout savoir sur Hitchcock aujourd’hui avec Le Regard Libre – Loris S. Musumeci

Jeff Jefferies (James Stewart) est confiné. Pas de virus dans l’air, mais une jambe cassée. Ce photo-reporter n’est pas habitué à rester chez lui. Là, il n’a pas le choix. Alors il s’ennuie. Il passe ses journées à regarder par la fenêtre de son appartement qui donne sur une cour. Il épie au quotidien tout ce que font ses voisins. Il est des spectacles plaisants, comme celui que lui offre – à son insu – la jeune et ravissante danseuse, Miss Torso, lorsqu’elle s’étire de manière sensuelle, jambes à l’air, ou lorsqu’elle s’habille, le reste à l’air. Des spectacles drôles, comme les scènes de ménages d’un vieux couple, ou la lassitude précoce d’un jeune couple. Un spectacle bien triste, celui de Miss Cœur Solitaire, qui rêve d’un amour qui ne vient pas, mais simule la réception d’un amant imaginaire lui servant un verre qui ne sera jamais bu.

Lire la suite de la rétrospective

«L’existentialisme est un humanisme»

Le Regard Libre N° 32 – Loris S. Musumeci L’existentialisme est un humanisme a été publié en 1946. Ce texte fut prononcé en conférence par Jean-Paul Sartre le 29 octobre 1945, qui à cette occasion exposa sa doctrine d’un existentialisme athée. Plus de septante ans ont passé, et l’ouvrage demeure d’une importance majeure, tant il … Continuer la lecture de «L’existentialisme est un humanisme»

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement