Archives du mot-clé trump

Retrait de l’accord nucléaire iranien : retombées toxiques pour Trump

Les lundis de l’actualité – Baptiste Michellod

La France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Union Européenne, la Russie, la Chine et l’Iran ont assisté avec consternation au retrait de Donald Trump de l’accord historique sur le nucléaire iranien, conclu sous Obama en 2015. Malgré les onze inspections de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique concluant que l’Iran respecte ses engagements en termes d’enrichissement d’uranium et de capacité de ses centrifugeuses, malgré les conseils de son Secrétaire d’Etat à la Défense James Mattis ainsi que l’avis d’Emmanuel Macron, Angela Merkel et Boris Johnson qui tous soutiennent que l’accord empêchait effectivement l’Iran de se doter de la bombe, le président Trump a tout de même décidé de se retirer du JCPOA (Joint Comprehensive Plan of Action). Lire la suite Retrait de l’accord nucléaire iranien : retombées toxiques pour Trump

Personne n’a le monopole du populisme

Regard sur l’actualité – Nicolas Jutzet

J’ai donc, comme beaucoup, passé ma nuit de mardi à mercredi scotché devant CNN et les magnifiques explications de John King tapotant de manière effrénée sur son écran tactile qui permettait de découvrir les résultats en détail. Décidément, quel spectacle… Il faut dire que le scénario fut passionnant. Passer d’une élection quasi assurée de la candidate « mainstream » appréciée de tous les médias, au doute, puis à l’élection de Trump et enfin à son discours empli de bon sens et de sagesse. Impossible de s’endormir devant pareille tragédie. Et que dire de ce qui suivit. Que de réactions outrées, horrifiées, exagérées et souvent fausses. Quel amoncèlement de bêtises, de niaiseries et de jérémiades insupportables. En lisant la presse, notamment française, je découvris qu’un horrible candidat populiste venait de l’emporter, nous faisant basculer dans une nouvelle ère. Comme si le populisme venait de naître et de s’imposer.

Les mêmes qui aujourd’hui donnent des leçons à l’Amérique, sans la connaître, après en avoir donné aux Britanniques suite au Brexit, usent pourtant des mêmes armes que celles déployées par Trump tout au long de sa campagne. S’il vous plaît, qui annonçait une chute de la bourse suite à son élection (la bourse a fini sur un record le jour suivant son élection, sûrement parce que contrairement à vous, certains avaient lu son programme) ? Qui encore prédisait pareil sort à la Grande-Bretagne en cas de Brexit ? Qui encore s’est par exemple fait élire en France sur le slogan « mon ennemi, c’est la finance » ? Qui encore, dans des accès de démagogie à peine croyable, ose proposer des salaires minimaux, des loyers encadrés, des caisses uniques, des RBI, ou des semaines à 25 heures en venant ensuite nous expliquer qu’ils abjurent le populisme ? Lire la suite Personne n’a le monopole du populisme