Archives par mot-clé : judith zagury

Défis pour une nouvelle rentrée théâtrale

ARTICLE LONG FORMAT, IVAN GARCIA | Nous y voilà donc. Après plusieurs mois d’arrêt, l’heure du retour (masqué) au théâtre a sonné. Se pose donc la myriade de questions suivantes: qu’aller voir? Sur quelles pièces écrire? Qui interviewer? Pourquoi? Comment? etc… La liste de critères que l’on pourrait dresser s’avère infinie, les goûts et les couleurs varient et les différents théâtres ont décidément tous leurs préférences. Alors bon, dans un premier temps, on consulte ses mails – les newsletters aident bien les critiques dramatiques – et on regarde les programmes des théâtres. L’occasion de réaliser quelques focus et de faire un petit tour d’horizon des événements et spectacles marquants pour cette première partie de saison.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Judith Zagury: «Dès qu’il y a une méthode, il y a un danger à travailler avec des êtres vivants»

Suite à notre rencontre avec Laetitia Dosch au sujet de la reprise de son spectacle Hate, nous avons souhaité en savoir plus sur Corazón [ndlr: le cheval qui joue dans Hate], ainsi que sur la personne qui gère le lieu où celui-ci a passé son existence et a été éduqué. Le mercredi 19 juin, votre rédacteur est donc de retour à Gimel pour rencontrer Judith Zagury, la co-fondatrice de l’école-atelier Shanju. Comédienne, dramaturge, Judith a aimablement accepté de nous recevoir autour d’un thé pour répondre à nos questions.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement