Archives de catégorie : Cinéma

«Les Nouvelles Eves»: un docu sans casser des (m)œufs

Les mercredis du cinéma – Fanny Agostino

A quoi ressemble le quotidien des femmes en Suisse une année après la grève féministe de juin 2019? Quels défis doivent-elles surmonter cinquante ans après l’avènement du droit de vote? Telle est la colle posée par Judith Lichtnecker et Liliane Ott à un groupe de six réalisatrices suisses. Le résultat est brut pour une ambition présomptueuse. Les Nouvelles Eves: un documentaire qui, sous de bons sentiments, noie son propos dans un fatras de généralités.

Lire la critique (en libre accès)

«La Maison»: dans l’océan Netflix, l’art est perles perdues

Les mercredis du cinéma – Jordi Gabioud

La Maison, nouveau film d’animation proposé par les talents des Nexus Studios, est sorti dans le silence qui accompagne la plupart des productions Netflix. Ce silence témoigne en général de la tiédeur de ces œuvres dont le but assumé est avant tout de gonfler les chiffres du catalogue de la plateforme. Avec La Maison, il faut l’annoncer immédiatement: ce silence est mensonger! Plongez-vous dans ce dérangeant triptyque comico-horrifique et laissez son étrange esthétique hanter votre esprit.

Lire la critique (en libre accès)

«La Panthère des neiges» en film offre un visage à la contemplation

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Après la mise en roman de ses aventures tibétaines à la quête de la panthère des neiges, Sylvain Tesson apparaît à l’écran dans un film intitulé lui aussi La panthère des neiges. Signé par la réalisatrice Marie Amiguet et par le photographe animalier Vincent Munier, ami avec lequel Tesson est parti à l’affût de la panthère, ce documentaire est une réussite en tous points. Outre ses images à couper le souffle, ce long-métrage français pourrait bien ramener à l’attitude contemplative tous ceux qui l’ont oubliée, soit la quasi-totalité de l’humanité.

Lire la critique (en libre accès)

«La Croisade» ou l’effondrement souhaitable

Les mercredis du cinéma – Alice Bruxelle

Dans la continuité de L’Homme fidèle (2018), Abel et Marianne reprennent du service avec La Croisade. A nouveau réalisé par Louis Garrel et co-écrit avec Jean-Claude Carrière, cette courte fiction aux allures écologiques sera-t-elle aussi durable que l’idéologie qu’elle prône? Certainement pas.

Lire la critique (en libre accès)

Voyage sur la planète de Pool, de «Luis Mariano» à «Symphogramme»

Article inédit – Erica Berazategui

Née à Bienne, Fanny Diercksen, ou plus communément Phanee de Pool, connaît un succès sensationnel, en Suisse et ailleurs. Avec deux albums depuis 2017 et des spectacles à n’en plus finir, elle a réussi à séduire un large public. Son style? Le slap, une douce contraction de slam et de rap, proposée par ses soins et à son image: unique et fantasque. Au sortir d’un concert au Théâtre Nebia, à Bienne, et d’un échange avec l’artiste, voici les ingrédients de son monde qui se dévoilera sur nos écrans dès le 4 janvier.

Lire le portrait (en libre accès)

«Matrix 4»: entre produit cynique et chef-d’œuvre d’autodestruction

Les mercredis du cinéma – Jordi Gabioud

Retour avec Matrix 4 dans le temple des mirages numériques où les lois de la physique et du temps peuvent se plier à la convenance de la divina voluntas de notre élu préféré. Vingt-deux ans après le film qui a révolutionné le blockbuster, Lana Wachowski nous invite à nouveau à suivre le lapin blanc. Pour le meilleur comme pour le pire.

Lire la critique (en libre accès)

De «ANGÈLE» à Angèle et vice-versa

Article inédit – Kelly Lambiel

Après Brol, l’album qui l’a fait connaître du grand public en 2018, Angèle est de retour trois ans et quelques confinements plus tard avec Nonante-cinq. Plus personnel, intimiste même, il s’accompagne d’un documentaire sobrement intitulé ANGELE, paru sur Netflix à peine deux semaines avant la sortie de l’album; l’occasion pour la chanteuse de nous le raconter et de se (la) raconter?

Lire la critique (en libre accès)

«Spider-Man: No Way Home»: la monstrueuse parade

Les mercredis du cinéma – Jordi Gabioud

Cette aventure de l’homme-araignée a été vendue comme un cocktail d’hommages et de personnages idéal pour nous enivrer de nostalgie. Le rendez-vous s’avère manqué: ce nouvel affrontement devient vite un gênant mélange entre un freak show et un jeu Pokémon.

Lire la critique (en libre accès)

«Madres paralelas»: désossement de la passion

Les mercredis du cinéma – Alice Bruxelle

Pedro Almodóvar sort de son tombeau introspectif. Deux ans après Douleur et gloire et un an après son court-métrage La Voix humaine, le cinéaste renoue avec ses thèmes de prédilection et son actrice fétiche, Penélope Cruz. Une nouveauté? Une trame historique relative au passé franquiste surplombant le mélodrame.

Lire la critique (en libre accès)

«House of Gucci»: quand la froideur vire à l’indifférence

Les mercredis du cinéma – Jordi Gabioud

Ceinture à boucle, cuir noir, finitions dorées et signature, le double G. Nous aurions pu croire à une exploration des coulisses de l’un des plus grands noms de la mode. House of Gucci est surtout le spectacle d’une famille qui se délite lentement. Sur l’estrade comme sur l’écran, la débauche de moyens s’évertue à décevoir.

Lire la critique (en libre accès)