Archives de catégorie : France

Plus il y a de démocratie, moins il y a de contestation

Le Regard Libre N° 85 – Enzo Santacroce Dossier «La Suisse, définition» Contester semble être le propre de la démocratie. Prendre la parole pour exprimer un avis contraire à celui d’autrui est un acte perçu comme fondamental dans un régime politique reposant sur une liberté d’expression pleinement intégrée dans les mentalités et dans les mœurs. Or, … Continuer la lecture de Plus il y a de démocratie, moins il y a de contestation

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Présidentielle: les trois pôles politiques français et le vote utile

Article inédit – Jonas Follonier

Quelles leçons tirer des résultats du premier tour à la présidentielle française? Avant tout, celle d’une recomposition de la vie politique hexagonale autour de trois grands blocs: Macron-Marine-Mélenchon. La mécanique du vote utile peut l’expliquer. Mais pas seulement. Et une donnée essentielle ne doit pas être négligée dans l’analyse de la situation: le front anti-Macron pourrait être plus fort au second tour que ce qu’il reste de «front républicain». En ce qui concerne le futur à plus long terme, la droite classique n’est peut-être pas aussi morte qu’on le dit.

Lire l’analyse (en libre accès)

Nicolas Jutzet: «Valérie Pécresse a quelque chose d’Hillary Clinton, en pire»

Article inédit – Jonas Follonier

Nicolas Jutzet, chargé de projet à l’Institut Libéral et co-fondateur de la plateforme Liber-thé, est un libéral pur jus, nourri par les lectures de Frédéric Bastiat, Benjamin Constant et Friedrich Hayek. Cet intellectuel de 27 ans s’est déjà retiré l’an dernier de la vie politique. Il s’était fait remarquer par les médias, dont il est devenu un interlocuteur fréquent, en portant la campagne francophone de l’initiative «No Billag», demandant la suppression de la redevance, puis, plus récemment, la première initiative aboutie des Jeunes libéraux-radicaux suisses, visant à lier l’âge de la retraite à l’espérance de vie. J’ai eu envie d’aller lui demander quel regard il a porté sur la campagne présidentielle française qui vient de s’achever. La campagne précédente, je l’avais couverte avec lui, quand il débutait son itinéraire éditorial au Regard Libre et que son espoir portait un nom: Macron. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts.

Lire l’interview (en libre accès)

L’affaire Sarah Halimi révèle les fractures françaises

ANALYSE, Nadine Richon | Il y a exactement cinq ans, en avril 2017, débutait l’affaire Sarah Halimi, cette retraitée juive assassinée par son voisin de 27 ans, jugé totalement irresponsable. Aujourd’hui, la boucle est bouclée: close sur le plan judiciaire, l’histoire a été enterrée en janvier 2022 avec le rapport d’une commission parlementaire déchirée, mais confirmant l’absence de dysfonctionnements policiers et judiciaires. Nathanaël Majster, l’un des avocats consultés par la famille de Sarah Halimi, nous décrit les pistes possibles pour relancer cette affaire, qui reste une blessure et une insulte pour les juifs, se reconnaissant ou non dans «la communauté».

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Eugénie Bastié: «Le terrain des idées est plus morcelé que jamais»

ENTRETIEN LONG FORMAT, Jonas Follonier | Eugénie Bastié a 30 ans et officie comme journaliste aux pages «Débats et opinions» du «Figaro» où elle interviewe les plus grands penseurs actuels. Après deux essais consacrés aux excès du féminisme contemporain, la co-fondatrice de la revue «Limite» a publié l’an dernier «La guerre des idées: enquête au cœur de l’intelligentsia française». Dans cet ouvrage aussi brillant qu’utile, l’essayiste nous dresse le portrait des plus grands intellectuels hexagonaux du moment – conservateurs, socio-démocrates, libéraux ou encore populistes – qu’elle a rencontrés de 2017 à 2020. En filigrane, une thèse forte: après une parenthèse de trois décennies, les idées sont de retour. Et parmi celles qui structurent le débat, l’identité s’est fait une place de choix selon notre interlocutrice.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Le grand remplacement: retour au texte

Dossier «Immigration» | ANALYSE, Clément Guntern | Livre de Renaud Camus sorti en 2011, «Le Grand Remplacement» a popularisé l’idée déjà présente dans certains milieux – notamment le mouvement white power aux Etats-Unis – selon laquelle les populations blanches occidentales seraient bientôt mises en minorités dans leurs propres frontières. Une idée, reprise par l’éditorialiste et désormais candidat à l’élection présidentielle française Eric Zemmour, qui a fait son chemin jusqu’à s’imposer dans les débats actuels. Bref retour critique sur le contenu de cet ouvrage, source de polémiques qui le dépassent désormais très largement.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

«Zemmour ne tient pas la comparaison avec plusieurs de ses pairs»

Courrier des lecteurs – Michel Moret

Cher Jonas,

Votre éditorial sur Eric Zemmour laisse sous-entendre que nos élites politiques sont peu sensibles à la cause des idées et de la littérature. C’est un point de vue que je ne partage pas.

Lire la lettre de lecteur (en libre accès)

L’immigration au cœur de la présidentielle française: le point par candidat

Le Regard Libre N° 82 Antoine Bernhard et Jonas Follonier

Dossier «Immigration»

A quelques semaines de l’élection présidentielle française, l’immigration figure parmi les thèmes principaux qui structurent la campagne. La droite en a fait son sujet de prédilection, sommant la gauche de réagir avec plus ou moins d’habileté. Bilan.

Lire l’article (abonnés)

Zemmour candidat: une bonne nouvelle pour tout le monde

Article inédit – Jonas Follonier

L’essayiste Eric Zemmour est officiellement candidat à la présidence de la République française. Il a choisi la forme d’une vidéo personnelle postée sur les réseaux sociaux en ce mardi 30 novembre à 12h00 pour l’annoncer officiellement, avant de répondre aux quelques questions de Gilles Bouleau au 20 heures de TF1. Si la transformation de l’éditorialiste et écrivain en homme politique est une nouvelle plutôt inquiétante, quelle que soit notre position à l’égard de ses analyses, elle comporte aussi du très positif. Et ce, pour tout le monde également.

Lire le commentaire (en libre accès)

Julien Rochedy: «Je reproche au conservatisme traditionnel son manque de courage»

Le Regard Libre N° 70 – Antoine Bernhard

Dossier métapolitique

Julien Rochedy, trente-deux ans, est une ancienne étoile montante de la politique française. En tant que membre du Front national, le jeune Ardéchois a obtenu ses plus hautes responsabilités en devenant conseiller politique de Marine Le Pen pour la campagne présidentielle de 2012, puis en accédant à la direction du Front national de la jeunesse la même année. Cependant, l’évolution idéologique de Marine Le Pen et du parti le dégoûte peu à peu – comme il l’explique dans une vidéo long format postée sur sa chaîne YouTube. Ainsi, en 2014, Julien Rochedy abandonne tout engagement politique. Aujourd’hui, il s’investit entièrement dans la métapolitique où il s’agit, dit-il, de mener le combat sur le terrain des idées. A ce titre, il publie des livres, donne des conférences et poste des vidéos sur internet. C’est sur internet, justement, sans rien savoir d’abord de son engagement politique, que j’ai découvert Julien Rochedy avant de lui proposer un entretien.

Lire l’article long format (abonnés)