Archives de catégorie : Forum

«La haine et la vengeance ne seront jamais pour moi»

Le Regard Libre N° 73 – Tribune de Max Lobe

Le romancier suisse d’origine camerounaise, multilingue et auteur notamment de 39 rue de Berne (2013), Loin de Douala (2018) et La Promesse de Sa Phall’Excellence (2021), publie une tribune en réaction aux dernières manifestations d’anti-racisme… raciste (voir édito de Jonas Follonier).

Lire la tribune (En libre accès)

GAFAM: Plaidoyer pour un pluralisme technologique

ARTICLE LONG FORMAT, Jean-David Ponci | On considère habituellement qu’avec Obama, les Etats-Unis commencent à renoncer à leur rôle de gendarmes du monde. Ce mouvement s’accélère avec Trump, dont le slogan «America First» sonne le repli des USA sur eux-mêmes. Toutefois, c’est curieusement à la fin du mandat de Trump qu’un nouveau pouvoir mondial, toujours en mains américaines, fait montre de sa puissance. Les GAFAM, acronyme pour les grandes entreprises Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft, censurent certains contenus pour des raisons politiques, révélant aux yeux du monde, scandalisé, qu’ils ne sont pas que des fournisseurs de service. Cette situation historique est propice à une réflexion sur les conditions à fournir pour garantir la liberté d’expression sur le Net. Analyse.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

Polémique à «La Liberté»: l’ère de la repentance

Commentaire inédit – Antoine Bernhard

Ça n’aurait pu être qu’un événement banal, mais les activistes en ont décidé autrement: la publication, ce 13 avril 2021, du courrier des lecteurs «Aux jeunes filles en fleur» dans La Liberté a déclenché un tollé général. Cet épisode trop bruyant au regard de son insignifiance nous révèle les méthodes scandaleuses dont se sert la gauche identitaire pour imposer à tous sa vision du monde. Explications.

Lire l’article (en libre accès)

Le monde selon Quentin Mouron: Les naturistes

CHRONIQUE, Quentin Mouron | La nature est à la mode. Soins naturels, nourriture biologique, broussailles de poils au torse et au cul, darwinisme social, transphobie orageuse, l’obsession naturiste prend des formes diverses et touche des groupes sociaux hétérogènes, parfois hostiles entre eux. Qu’y a-t-il de commun entre le cadre urbain possédé par la nourriture biologique et l’homophobe bas de plafond qui considère qu’il y a «quelque chose de louche à voir deux mecs se galocher»? Qu’y a-t-il de commun entre celui qui revendique de laisser crever les vieux du coronavirus et celui qui ne «s’épilera jamais nulle part parce que cela n’est pas naturel»? Demandez-leur, ils vous le diront: il n’y a aucun point commun.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

Pour en finir avec l’hystérie anti-Trump

BILLET D’HUMEUR, Antoine Bernhard | Dès 2016, toute la presse – ou presque – a fait de Trump son nouveau bouc-émissaire. On déclarait à l’envi qu’il avait «volé» l’élection américaine, qu’il était illégitime et que les Etats-Unis entraient par sa faute dans la période la plus sombre de leur histoire. Quatre ans plus tard, la situation n’a guère changé: l’anti-trumpisme forcené est la seule opinion politiquement correcte. Toute remise en question du discours majoritaire est méprisée, aussitôt associée à l’extrême droite ou au complotisme. Il est temps de renoncer à cette facilité d’esprit.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

Rétrospective d’un «Pique-nique au bord du chemin»

ARTICLE LONG FORMAT, Guillaume Moix | Bien peu d’œuvres ont réussi à franchir le rideau de fer. Celle des écrivains soviétiques de science-fiction Arkadi et Boris Strougatski y sera parvenue, et ce principalement grâce à leur roman Pique-nique au bord du chemin. Retour sur un classique de la science-fiction et sur l’empreinte qu’il a laissée dans la culture.

L’idéologie woke: des faveurs pour les «défavorisés»

ARTICLE LONG FORMAT, Jean David-Ponci | La culture woke est apparue dans les années 2000 aux Etats-Unis pour décrire un militantisme en faveur des Noirs et, par extension, envers toutes les personnes jugées défavorisées en raison de leur appartenance ethnique, leur sexe, leur orientation sexuelle, leur physique ou leur handicap. De nombreux intellectuels de gauche comme de droite, le plus célèbre étant Barack Obama, ont condamné cette idéologie présente dans les universités. Aux Etats-Unis, la culture woke concerne en premier lieu la défense des Noirs, en particulier avec le mouvement Black Lives Matter, tandis qu’en Europe elle est surtout soutenue par les lobbys LGBT. Même si cette forme avancée de politiquement correct peut nous sembler ridicule, cette analyse nous fera découvrir que nous avons déjà admis les présupposés qui y mènent. Nous sommes tous déjà un peu woke sans en être conscients.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

La peur de l’intelligence s’invite à l’université

ARTICLE LONG FORMAT, Eugène Praz | Début janvier 2021, des étudiants de la Sorbonne ont protesté contre la tenue, annoncée il y a quelques jours, des examens partiels «en présentiel» dans la plupart des facultés. La révolte sourd et gronde même, si l’on en croit la presse française, d’autant que la rentrée 2020 s’était déjà déroulée dans un climat de haute tension, en lien avec la situation sanitaire et la difficulté de trouver des places dans les amphithéâtres. Si ces raisons matérielles conduisent légitimement certains étudiants à faire part de leur mécontentement, de tout autres motifs, systémiques quant à eux, auraient dû les pousser à s’insurger bien plus tôt, pour tenter de sauver une institution en fin de règne, pour ne pas dire en fin de course. Mon expérience dans sept universités différentes en témoigne.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

La lecture de Pascal Couchepin: «Le Choc démographique»

Le Regard Libre N° 71 Pascal Couchepin

Chaque mois, retrouvez la chronique de l’une des personnalités qui nous font le plaisir de prendre la plume en s’alternant. Plongée dans l’actualité, l’histoire, la politique et la philosophie au travers des lectures de l’ancien président de la Confédération Pascal Couchepin.

Lire l’article long format (abonnés)

Au Liban avec Sophie Woeldgen: Les silences de Beyrouth

CHRONIQUE, Sophie Woeldgen | Quatre mois après la double explosion qui a ravagé Beyrouth, les bruits du verre brisé et des pelleteuses se sont taris, tout comme cet espoir, issu des manifestations d’automne 2019 qui ont mené à la démission du premier ministre, Saad Hariri. En silence, on observe chaque matin que le rideau métallique de l’une ou l’autre échoppe ne se relève plus.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement