Archives de catégorie : Suisse

«CO22, c’est NON! On va enfin pouvoir aborder les vrais problèmes»

Courrier des lecteursMarco Polli

Ce dimanche 15 mai, le peuple genevois a rejeté à 50,83% la réforme du cycle d’orientation (école secondaire I) proposée par le Conseil d’Etat, qui prévoyait des classes mixtes au lieu de classes par niveau. Dans ce courrier des lecteurs, le comédien et metteur en scène Marco Polli, ancien président de l’Union du corps enseignant secondaire genevois et de la Commission Langues Vivantes, se félicite de ce résultat et plaide pour l’élaboration de solutions au problème qu’il estime central: l’illettrisme.

Lire l’article (en libre accès)

Plus il y a de démocratie, moins il y a de contestation

Le Regard Libre N° 85 – Enzo Santacroce Dossier «La Suisse, définition» Contester semble être le propre de la démocratie. Prendre la parole pour exprimer un avis contraire à celui d’autrui est un acte perçu comme fondamental dans un régime politique reposant sur une liberté d’expression pleinement intégrée dans les mentalités et dans les mœurs. Or, … Continuer la lecture de Plus il y a de démocratie, moins il y a de contestation

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

L’exception suisse, entre mythes et réalité

Le Regard Libre N° 85 – Clément Guntern Dossier «La Suisse, définition» Les Suisses vivent avec une image mentale de leur pays qui correspond de moins en moins à la réalité. Sous divers aspects, la fameuse exception helvétique est en position de recul. Il serait temps de se l’avouer pour enfin se renouveler. Si elle … Continuer la lecture de L’exception suisse, entre mythes et réalité

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Christoph Blocher: «La neutralité implique de ne pas prendre parti pour l’Ukraine»

Interview exclusive – Jonas Follonier

Christoph Blocher estime qu’en s’alignant sur les sanctions contre la Russie, la Suisse est entrée en guerre. A l’occasion de sa venue à Lausanne cette semaine pour l’émission «Entrepreneurs» présentée par Nasrat Latif sur La Télé*, l’ancien conseiller fédéral UDC a pris quelques minutes pour détailler en exclusivité au Regard Libre son avis tranché sur la question.

Lire l’interview (en libre accès)

Claude Calame: «L’UE se rend coupable d’un crime contre l’humanité»

Le Regard Libre N° 82 – Diana-Alice Ramsauer Dossier «Immigration» C’est avec révolte et désespoir que le Lausannois Claude Calame observe la situation migratoire actuelle. Pour cet helléniste et anthropologue, membre de SOS-Asile, militant du parti de gauche anticapitaliste SolidaritéS, il faut systématiquement rappeler que les personnes exilées sont avant tout des humains – hommes, femmes, … Continuer la lecture de Claude Calame: «L’UE se rend coupable d’un crime contre l’humanité»

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Vote sur le tabac et double majorité: quand la gauche se fait populiste

Article inédit – Antoine Bernhard et Jonas Follonier

La règle de la double majorité du peuple et des cantons s’est fait snober de façon inaperçue le dimanche 13 février par un élu socialiste, dans le cadre de la votation portant sur l’interdiction des publicités pour le tabac. Cette situation n’est pas nouvelle et se répète régulièrement à l’occasion des scrutins fédéraux, en particulier lorsque la règle de la double majorité désavantage la gauche. Ces assauts réguliers contre le système suisse relèvent d’un populisme opportuniste et attaquent l’un des piliers de la démocratie helvétique, encore pertinent aujourd’hui. Analyse.

Lire l’analyse (en libre accès)

Suisse: l’immigration en chiffres, de 1850 à 2050

Dossier «Immigration», Clément Guntern | Evolution du nombre de résidents permanents, proportion de personnes d’origine étrangère parmi ceux-ci, pays les plus représentés par les migrants, taux de succès des processus de naturalisation, indices d’intégration... Voici un tour d’horizon sur l’immigration en Suisse et ses spécificités en comparaison internationale.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

Xénophobes, les Suisses? Non, mais réalistes en matière d’immigration

Article inédit – Marco Polli

Sur le plateau de la RTS, le 13 janvier dernier, le sociologue français Ugo Palheta suggérait que les initiatives «xénophobes» acceptées en Suisse participaient au retour du fascisme en Europe. Plus largement et au-delà de la question de l’islam et de l’islamisme, il n’est pas rare que les Helvètes soient accusés d’hostilité – en tout cas politique – envers l’immigration. C’est là ne rien comprendre à la volonté de ce peuple, qui a doté son pays d’une véritable politique d’accueil des étrangers. Comment? A la fois en refusant six initiatives xénophobes au cours des 50 dernières années et en acceptant plus récemment les conditions pour que la Suisse ne devienne pas une auberge espagnole.

Lire l’analyse (en libre accès)

Propagande à la RTS: quand le service public déraille

Article inédit – Antoine Bernhard

Au nom du combat contre l’extrême droite, tout semble permis pour certains journalistes. Y compris ne pas apporter la contradiction à un invité, lequel n’hésite pas à assimiler l’action de Macron aussi bien que les votes de la population suisse au fascisme. Une telle attitude sur le service public, c’est une faute. Les citoyens ne paient pas une taxe pour entendre de la propagande politique et se faire vomir dessus. Retour sur le scandale RTS de jeudi.

Lire le commentaire (en libre accès)

«Monsieur le directeur de la RTS, ne taisez pas l’islamisme»

Lettre ouverte d’Antoine Menusier, journaliste et essayiste

Monsieur le directeur de la RTS, Pascal Crittin,

Comment peut-on laisser un invité affirmer des choses choquantes et fausses sans réagir? Ce jour, jeudi 13 janvier, dans le 12h45 de la RTS, l’invité en plateau, M. Ugo Palheta, coauteur du livre Face à la menace fasciste, développant des arguments à la suite d’une question posée sur l’«islamophobie», a affirmé que la France, par ses interventions militaires «au Mali et en Centrafrique» (sans doute voulait-il parler du Burkina Faso dans ce dernier cas, car la Centrafrique est très largement chrétienne), contribuait à construire de l’islam et des musulmans l’image d’un «ennemi extérieur».

Ce discours est faux et dangereux. La France intervient militairement au Sahel contre des organisations djihadistes, qui commettent des exactions et dont le but est d’instaurer des régimes islamistes, ce dont une large part des populations autochtones ne veulent pas, soit parce que ces dernières ont déjà expérimenté de tels régimes, soit parce qu’elles ne veulent jamais avoir à le faire.

Lire la suite de la tribune (en libre accès)