Archives de catégorie : Musique

Snarky Puppy, sommet du jazz contemporain

ARTICLE LONG FORMAT, Antoine Bernhard | Le biais est aisé: musique contemporaine, donc musique commerciale, donc mauvaise musique. Si l’on peut à cette formule reprocher sa simplicité, il serait malhonnête de lui dénier toute validité. Et pourtant! Il advient parfois encore que la sélection naturelle opère correctement, offrant à d’excellents groupes le succès et la renommée. C’est le cas d’un groupe américain, gratifié à trois reprises déjà d’un prestigieux Grammy Award: Snarky Puppy, qui sortait le mois dernier une version remasterisée et remixée de son album Tell Your Friends. Revenons sur quelques détails de l’histoire du groupe.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Quelques pistes pour bien écouter le nouvel album de Francis Cabrel

Article inédit – Jonas Follonier

Le barde d’Astaffort revient après cinq ans pour un quatorzième album studio. Avec A l’Aube revenant, arrivé le mois dernier, Francis Cabrel présente un album très cabrélien. Mêlant ses thèmes fétiches à son ambiance folk très caractéristique, l’auteur-compositeur-français nous présente treize titres raffinés, où le renouveau se trouve dans les finesses. Un album exquis, comme tous ses autres albums, même si on peut regretter les nouvelles habitudes mélodiques de l’artiste. Celles-ci ont aussi leurs bons côtés. Analyse.

Lire l’article (en libre accès)

La «Grande Fugue» de Beethoven, un chef-d’œuvre au risque d’être incompris

Rencontre avec deux profs de piano de Neuchâtel

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

«Whoosh!»: du Deep Purple concentré

Le Regard Libre N° 67 – Max Moeschler

Difficile, après cinquante-deux ans d’une carrière prolifique et dans le cadre d’une année aussi mouvementée, de relever le défi d’un vingt-et-unième album studio. Les mythiques rockeurs de Deep Purple l’ont pourtant fait avec leur dernier opus, intitulé Whoosh!.

Lire l’article

Lettre à Angèle

Le Regard Libre N° 65 – Loris S. Musumeci

Dossier spécial «Génération Angèle»

Et puis à quoi bon, je suis tellement seul devant mon écran… Mais je vous écris quand même. Quelques mots qui sortent, sans savoir s’ils atteindront un jour la femme qui les a inspirés. Angèle, je vous suis depuis plus d’une année. Depuis que j’ai découvert à la radio une chanson qui aurait dû pourtant ne pas passer à la radio parce que vos mots ne sont pas très beaux… le 29 mai 2019 – comme quoi, si je me souviens de la date, ça veut dire que l’événement est de taille – mon ventre s’est allégé. J’ai tremblé. Mon cœur est parti en flemme.

Continuer la lecture de Lettre à Angèle

Morgoran à la Case à Chocs: pour quelques secondes de plus

Article inédit – Jonas Follonier

Vendredi soir, l’artiste neuchâtelois Morgoran a présenté son nouvel EP A ces quelques secondes sous forme de concert-vernissage à la Case à Chocs. Auteur-compositeur de tous ses titres, le jeune imbibé de folk et de chanson française a interprété ses six nouveaux titres et des versions réarrangées de ses plus anciennes chansons, accompagné par d’excellents musiciens. Retour sur une soirée à l’ambiance à mi-chemin entre le salon et le saloon.

Lire l’article en libre accès

Angèle n’a (presque) rien pour elle

ARTICLE LONG FORMAT, JONAS FOLLONIER | C’est l’une des choses qui définissent Le Regard Libre: le plaisir que nous avons à faire entendre des voix discordantes, dans leur sincérité crue. Soit discordantes vis-à-vis de ce qu’on lit, qu’on entend et qu’on voit habituellement. Soit discordantes au sein même de la rédaction du magazine. Aussi, quand mon cher collègue Loris S. Musumeci, improbable admirateur d’Angèle, a essayé de me vendre un dossier sur cette artiste, j’ai aussitôt accepté. Et ce, pour une raison très simple: Angèle représente tout ce qui me rebute dans la variété française actuelle. J’étais également certain que l’amour de Loris pour la chanteuse, une fois couché sur papier, allait revêtir quelque singularité par rapport à celui de ses autres et nombreux amants. Peut-être mon analyse fondée sur un dégoût originel allait-elle déboucher, elle aussi, sur de l’original...

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Berlioz, le géant incompris

Selon Wagner, ils étaient trois. Berlioz, Liszt et lui: les trois géants de l’époque. Cela laisse songeur. En quoi un compositeur aussi controversé que Berlioz pourrait-il être un géant? Exalté par quelques-uns, décrié par beaucoup, la seule chose que l’on puisse en dire, au premier abord, est qu’il ne laissa pas ses contemporains indifférents.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Angèle, un ange aux anges

Le Regard Libre N° 65 – Loris S. Musumeci

Extrait du dossier «Génération Angèle»

La grande révélation de la musique francophone depuis 2018! Plus qu’une révélation, Angèle est un phénomène. Jeune blonde alliant la beauté à l’intelligence du haut de ses vingt-quatre ans, elle conquiert les cœurs de la jeunesse francophone. Et au-delà: son public commence à dépasser largement les générations Y et Z, et il n’est plus exclusivement francophone; son succès explosif à New York en décembre 2019 en témoigne. Angèle c’est dix-huit titres: paroles, musique et clips sous sa griffe. Des paroles qui touchent, des musiques qui restent, des clips qui surprennent, et une femme sublime qui séduit déjà tant, alors qu’elle n’est qu’à l’aube d’une ascension prometteuse.

Lire l’article long format

Jikaëlle: un style folk qui s’affine au fil du temps

Le Regard Libre N° 65 – Jonas Follonier

Julie, alias Jikaëlle, est une jeune auteure-compositrice-interprète qui prend tout simplement du plaisir à faire quelque chose de passé de mode: de la chanson française. La Française nous raconte des histoires, une façon de concevoir la chanson qui fut longtemps la règle du genre. Entre ici et ailleurs est son troisième opus et, Covid oblige, il aurait éventuellement dû sortir plus tôt. Le style de Jikaëlle, lui, n’a jamais été aussi évident. Produit par Bernard Léchot, cet album révèle une artiste complète. Rencontre.

Lire l’entretien