Archives par mot-clé : la droite et la gauche

Et finalement, le pragmatisme s’impose

Les lundis de l’actualité – Nicolas Jutzet

C’est un plébiscite pour le Conseil fédéral! Dans un contexte international de révolte contre les élites qui seraient déconnectées des réalités du quotidien des gens,  l’expression démocratique pragmatique sortie des urnes ce dimanche 25 novembre est à saluer. Victoire sur toute la ligne pour les «sept sages».

Malgré le populisme ambiant, le Conseil fédéral maintient le cap

Obligé d’affronter deux campagnes d’une rare malhonnête intellectuelle, celle de l’initiative populaire «Le droit suisse au lieu de juges étrangers (initiative pour l’autodétermination)» et celle qui visait à refuser la modification de la base légale pour la surveillance des assurés, l’exécutif aura su se faire entendre et rallier une majorité des citoyens derrière lui. Une force tranquille.

Continuer la lecture de Et finalement, le pragmatisme s’impose

Les souverainistes doivent être pris au sérieux

Le Regard Libre N° 38 – Clément Guntern

L’avancée en Europe des partis d’« extrême droite » que l’on a pu observer récemment en Hongrie fait peur à beaucoup d’observateurs. Au lieu de stigmatiser ces votants, ne serait-il pas justement temps de traiter sérieusement leurs revendications ?

Continuer la lecture de Les souverainistes doivent être pris au sérieux

La gauche et la droite selon Olivier Meuwly

Le Regard Libre N° 25 – Nicolas Jutzet

Les appellations politiques « gauche » et « droite » sont-elles pertinentes ? Renvoient-elles vraiment à quelque chose ? Ne devrait-on pas en user avec plus de mesure, comme le préconisait notre rédacteur en chef dans son édito d’octobre 2015 ? L’historien Oliver Meuwly, lui, considère que ces deux catégories sont indissociables de la pensée politique depuis la Révolution française et qu’elles permettent de cerner précisément les tendances qui caractérisent notre paysage politique. Dans son livre La droite et la gauche (2016), le libéral-radical vaudois rappelle l’histoire de ces deux termes tout en analysant leur signification profonde et actuelle.

Nicolas Jutzet : La droite face à la gauche, comment est née l’opposition ?

Olivier Meuwly : La bipolarité s’est créée dans le cadre de la Révolution française et de la répartition des différents groupes à l’Assemblée nationale. La tradition va s’installer, et autour de la droite et de la gauche vont s’agglomérer des tendances qui pensent plus au moins la même chose. Il est important de préciser que ces blocs n’ont jamais été homogènes ni immobiles. Il y a toujours eu des droites et des gauches. Il y a toujours eu des gens qui espéraient meubler l’espace entre deux. Les idées défendues par les deux pôles évoluent au fil du temps, passant d’un camp à l’autre. On a souvent l’image que les idées naissent à gauche avant d’aller à droite. Il n’y aucune ligne rigide, il faut comprendre cette bipolarisation en prenant en compte le mouvement continu des idées. Continuer la lecture de La gauche et la droite selon Olivier Meuwly

Gauche et droite ne veulent rien dire

Le Regard Libre N° 11 – Jonas Follonier

Gauche et droite. Les gentils et les méchants. Les pauvres et les riches. Les laxistes et les autoritaires. Que n’entend-on pas au café du commerce.

Depuis la Révolution française, la place des députés dans les rangs du sénat a figé pour ainsi dire les politiques en deux camps. Or il ne faut pas se leurrer: la droite d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui, de même que la gauche a bien changé. La raison est simple: gauche et droite renvoient au contexte du moment.

Comme depuis quelques décennies, l’économie détient une grande place au sein de la politique, la gauche et la droite renvoient à deux attitudes face au capitalisme: l’une critique, l’autre conservatrice, encore qu’il faille nuancer selon les partis.

Continuer la lecture de Gauche et droite ne veulent rien dire