Archives par mot-clé : philosophie politique

Taxation et justice sociale: l’oppression des plus riches

Les lundis de l’actualité – Jérémie Bongiovanni

La presse dominicale suisse-alémanique présentait hier les résultats d’une étude menée par le bureau HCM International. D’après celle-ci, 57% des Suisses seraient favorables à une hausse de l’imposition des hauts revenus. Avec en perspective l’initiative des jeunes socialistes dite des 99% visant à augmenter l’imposition du capital, l’animosité envers les plus riches est vive. Il est pressant de remettre en cause une intuition bien trop établie quant à l’imposition des plus riches.

Lire la chronique

Pourquoi aime-t-on détester le libéralisme?

Le Regard Libre N° 41 – Diego Taboada

Le terme «(néo)libéralisme» est utilisé régulièrement dans le débat public pour critiquer ou discréditer tant une personne qu’une opinion. Mais savons-nous vraiment de quoi nous parlons? Pourquoi le libéralisme est-il si mal vu? Retour sur les causes d’un désamour.

Continuer la lecture de Pourquoi aime-t-on détester le libéralisme?

La tolérance, ce n’est pas tout accepter

Le Regard Libre N° 18 – Jonas Follonier Dans la philosophie politique, une question mérite qu’on y porte toute notre attention, vu les situations inédites auxquelles sont confrontées nos sociétés occidentales actuelles. Un grand changement est survenu ces dernières décennies. Il ne s’agit pas de la technologie, vieille comme le monde, ni des bouleversements écologiques, eux … Continuer la lecture de La tolérance, ce n’est pas tout accepter

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Le libéralisme aujourd’hui

Le Regard Libre N° 7 – Jonas Follonier

L’interview de Frédéric Jollien, président de la section suisse des European Students For Liberty.

Le Regard Libre: Qu’est-ce que le libéralisme?

Frédéric Jollien: Le libéralisme est une philosophie politique affirmant le droit naturel de chaque être humain. Le principe de ce droit est que chaque individu est propriétaire de lui-même et de son activité. C’est une condamnation de l’agression, celle-ci étant définie comme une atteinte à la propriété d’autrui contre son consentement.

Lire la suite de l’entretien