Archives par mot-clé : présidentielle américaine

Les racines de la polarisation politique américaine

ARTICLE LONG FORMAT, Clément Guntern | Celle que l’on surnomme la première des démocraties, celle dont on a si longtemps loué les mérites et la vigueur, semble aujourd’hui à bout de souffle. Le «débat» chaotique entre Joe Biden et Donald Trump en témoigne. Les racines du mal sont si profondes qu’il serait injuste d’imputer la situation actuelle à tel ou tel président. C’est à la société américaine dans son ensemble de régler le mal qui la ronge: la polarisation rampante.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Personne n’a le monopole du populisme

Regard sur l’actualité – Nicolas Jutzet

J’ai donc, comme beaucoup, passé ma nuit de mardi à mercredi scotché devant CNN et les magnifiques explications de John King tapotant de manière effrénée sur son écran tactile qui permettait de découvrir les résultats en détail. Décidément, quel spectacle… Il faut dire que le scénario fut passionnant. Passer d’une élection quasi assurée de la candidate mainstream appréciée de tous les médias, au doute, puis à l’élection de Trump et enfin à son discours empli de bon sens et de sagesse. Impossible de s’endormir devant pareille tragédie. Et que dire de ce qui suivit. Que de réactions outrées, horrifiées, exagérées et souvent fausses. Quel amoncèlement de bêtises, de niaiseries et de jérémiades insupportables. En lisant la presse, notamment française, je découvris qu’un horrible candidat populiste venait de l’emporter, nous faisant basculer dans une nouvelle ère. Comme si le populisme venait de naître et de s’imposer.

Lire la suite de la chronique

«Si le peuple pense mal, il faut changer le peuple»

Le Regard Libre N° 19 – Nicolas Jutzet Rejet de l’EEE en 1992, refus de la constitution pour l’Europe en 2005, 9 février 2014 en Suisse et désormais le Brexit. Le point commun de ces votations? La grande majorité de la classe politique se prend une claque, par une partie du peuple qui refuse de suivre … Continuer la lecture de «Si le peuple pense mal, il faut changer le peuple»

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Voir nos différentes formules d'abonnement