Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » «Grand Piano»: de la musique, vraiment?

«Grand Piano»: de la musique, vraiment?

par Eugène Praz
0 commentaire

Le Regard Libre N° 74 – Eugène Praz

Dossier «La figure du musicien au cinéma»

Grand Piano (2013), du réalisateur espagnol Eugenio Mira, est un film comique prenant pour prétexte la musique classique au sens large. Ne se présentant apparemment pas comme tel, mais plutôt comme un thriller psychologique exprimant une angoisse ponctuée d’humour sporadique, c’est pourtant bien ce qu’il est. Rires garantis.

Au centre de Grand Piano, ronflant dès le titre, l’instrument éponyme cache une clef; la clef d’un jardin secret et merveilleux, recélant le sens de toute une vie, sublimant notre misérable condition à tous? Non point! Seulement celle d’un coffre de banque en Suisse avec à l’intérieur un bon gros magot. Eclaircissons cette drôle d’histoire. Quelqu’un convoite cette clef, enfin, pas cette clef elle-même, mais le contenu de ce qu’elle ouvre. Qui? me direz-vous avec raison. Je

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl