Archives par mot-clé : la figure du musicien au cinéma

«Grand Piano»: de la musique, vraiment?

ARTICLE LONG FORMAT, Eugène Praz | Grand Piano (2013), du réalisateur espagnol Eugenio Mira, est un film comique prenant pour prétexte la musique classique au sens large. Ne se présentant apparemment pas comme tel, mais plutôt comme un thriller psychologique exprimant une angoisse ponctuée d’humour sporadique, c’est pourtant bien ce qu’il est. Rires garantis.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)

«Chico & Rita»: peinture sociale d’un rêve brisé

ARTICLE LONG FORMAT, Alice Bruxelle | Les dessins animés sont-ils réservés uniquement aux enfants ? Si, pour vous, la réponse est affirmative, c’est que vous n’avez sans doute pas encore découvert Chico & Rita (2011), long-métrage animé hispano-britannique réalisé par Fernando Trueba et Javier Mariscal. Histoire d’une passion amoureuse sur fond de jazz afro-cubain, il dessine la vie de deux musiciens aux rêves avortés par des enjeux sociaux bien plus puissants qu’eux. Abordant les thèmes de la perte d’identité et du racisme, les deux réalisateurs dotent à ce dessin animé une profondeur qui n’a rien à envier aux films traditionnels.

«Only Lovers Left Alive», la musique face au désenchantement

ARTICLE LONG FORMAT, Ivan Garcia | Lui est un musicien-vampire. Elle est une lectrice-vampire. Leur principal souci? Se procurer du sang frais. Dans Only Lovers Left Alive, un couple de buveurs de sang millénaires s’aime sur fond de déchéance du monde. Et tout cela, en musique, s’il vous plaît. Un long-métrage tiré par les cheveux et, finalement, peu funky.

«Lara Jenkins»: l’exigence ordinaire

ARTICLE LONG FORMAT, Fanny Agostino | Dans l’univers élitiste des musiciens, l’austérité va-t-elle de pair avec l’exigence? Avec Lara Jenkins, Jan-Ole Gerster suit le quotidien d’une sexagénaire aigrie en quête de rédemption. Le jour de son anniversaire, son fils Viktor s’apprête à donner un récital afin de présenter ses nouvelles compositions. En froid avec sa progéniture – ou plutôt en gel intersidéral – cette marâtre décide d’acquérir la vingtaine de billets restants et se donne pour mission de les distribuer avant le début de l’événement. Les Jenkins seront-ils réconciliables?

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)