Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Quand l’humanité n’est pas passée loin de la fin du monde

Quand l’humanité n’est pas passée loin de la fin du monde

par Jean-David Ponci
0 commentaire
humanité

Il y a 74’000 ans, l’humanité fut à deux doigts de disparaître. En cause, l’explosion d’un volcan. Les études génétiques confirment que la population humaine ne comptait que quelques milliers d’individus à cette époque. De nos jours, la menace d’une extinction de masse demeure.

En 1993, deux vulcanologues américains, Michael Rampino et Stephen Self, publient un article dans la revue Science où ils émettent l’hypothèse que l’éruption du mont Toba, à Sumatra, en Indonésie, il y a environ 74’000 ans, aurait pu faire disparaître l’humanité: «Toba a été la plus importante éruption explosive des derniers 100 000 ans et a pu être liée à un goulet d’étranglement dans la population humaine.» La thèse a été confirmée par d’autres chercheurs. Ainsi, l’anthropologue Stanley Ambrose de l’University of Illinois écrit dans le Journal of Human Evolution cinq ans plus tard: «L’hiver v

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl