L’écrivain et ses mensonges: comment un auteur se crée une légende

ARTICLE LONG FORMAT, Ivan Garcia | Ils s’appellent William Faulkner, Ernest Hemingway, John Steinbeck ou autres. Ils sont de grands écrivains, ont été publiés, lus, consacrés et interviewés. Les légendes qu’ils nous ont laissées sont grandioses mais, sous tant de beaux traits, ne faut-il pas également chercher des traces du travail qu’ils ont accompli et de l’existence qu’ils ont vécue? Dans son nouvel essai, Julia Kerninon compare le discours des écrivains sur leur parcours à leur biographie pour montrer à quel point les légendes ont pris le pas sur la réalité. Un rééquilibrage de la balance.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement (abo d’essai d’un mois gratuit)