Archives par mot-clé : hambourg

Johannes Brahms, ours mal léché ou homme blessé?

ARTICLE LONG FORMAT, Jean-David David | Brahms, une réputation de misanthrope, une musique souvent lourde, trop académique. Brahms, un Allemand du Nord, n’aimait guère la France, et les compositeurs français n’ont eu de cesse de le dénigrer. On disait que, grâce à ses nombreux voyages en Italie, sa choucroute était souvent arrosée d’ambroisie, la boisson des dieux. C’est vrai… Derrière une certaine pesanteur, il y a des passages «divins» d’une intense beauté. C’est pourquoi, s’il me fallait emporter sur une île déserte une seule minute de musique, c’est chez Brahms que je la prendrais. Brahms est, en réalité, un homme profondément blessé par une enfance malheureuse comme musicien dans un cabaret du port de Hambourg; mais c’est de cette blessure que surgit la musique sublime que je choisirais de garder. Cette blessure nous aidera peut-être aussi à mieux le comprendre et à lui pardonner sa gaucherie.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d’abonnement

«Cœurs ennemis»: la justesse des sentiments

Les mercredis du cinéma – Thierry Fivaz & Virginia Eufemi

Hambourg, 1945. La guerre est finie, les Alliés tentent d’instaurer l’ordre dans une Allemagne qui n’est plus que cendres et débris. Les gens ont faim et les révoltes se succèdent, tandis que les corps sont encore chauds sous les décombres. 

Continuer la lecture de «Cœurs ennemis»: la justesse des sentiments

Un petit tour à Hambourg

Le Regard Libre N° 38 – Hélène Lavoyer

La découverte d’un lieu constitue toujours un beau moment de laisser-aller, durant lequel l’intuition se libère et laisse opérer la magie du hasard. Alors que rien n’y est connu, tout se dévoile et le regard se veut innocent tout autant que minutieux. Ces nouvelles places et odeurs, sous un ciel dont tout, jusqu’aux nuages, nous est inconnu, perpétuent l’énergie fragile des flammes de la curiosité.

La ville aux bâtiments de briques rouges et aux toits turquoise nous a ouvert ses allées et promenades. Deuxième plus grande agglomération d’Allemagne, l’espace urbain d’Hambourg est constitué de larges routes bordées de poubelles roses, souvent traversées de passages piétons affichant parfois même le nombre de secondes restantes avant le passage au vert.

Continuer la lecture de Un petit tour à Hambourg