Archives par mot-clé : mensuel

Quand un mensuel se heurte à l’actualité: «Le Regard Libre» et l’Ukraine

Le Regard Libre N° 84Jonas Follonier

Nous avions tenu séance en janvier, fixant les thèmes des éditions de mars, avril et mai. En effet, chaque numéro du Regard Libre contient depuis février de cette année un grand dossier consacré à une thématique principale, déclinée sous divers angles de réflexion.

Mais voilà, la guerre est de retour en Europe. Aucun média ne saurait être entièrement indifférent à l’actualité – surtout celle-ci. Il s’agit d’aborder avec sérieux des questionnements qui nous saisissent tous.

Lire la suite de l’édito (en libre accès)

Le Regard Libre, nouvelle formule: c’est parti!

Le Regard Libre N° 82Jonas Follonier

Eh oui, nous sommes encore là. Mois après mois. Longtemps je me suis demandé combien de semaines cette aventure médiatique pourrait encore durer. Or, depuis un certain temps, les choses ont changé: je me demande plutôt comment diable nous pourrions avoir un jour l’idée de tout arrêter, tant cette perspective me paraît néfaste.

Lire la suite de l’édito (en libre accès)

Les forces d’un mensuel

Le Regard Libre N° 50 – Jonas Follonier

Que de travail bénévole réalisé cinq ans et trois mois durant, mais que de plaisir également! En me rasant le matin, il m’est arrivé bien plus d’une fois de me demander si cette belle aventure n’était pas plus folle que belle. A quoi bon toutes ces heures quotidiennes consacrées à la vie de cette revue? A l’occasion de la publication de notre cinquantième édition, j’en suis plus que convaincu: non seulement notre investissement n’est pas vain, mais nous pouvons aussi voir ses fruits concrètement. Là, devant nos yeux. En nous efforçant de procurer de la matière intéressante à nos lecteurs, de plus en plus nombreux, voilà que nous arrivons fièrement à ce résultat, un magazine classe de soixante-huit pages, produit chaque mois par la passion de quelques jeunes.

Fiers, nous pouvons l’être. Fiers de susciter le débat et de proposer de grands dossiers culturels. Fiers de compter parmi nos abonnés et nos soutiens d’éminentes personnalités. Fiers de notre effort de réflexion pour dépasser le flux de l’information. Fiers d’avoir tenu bon face au manque d’ouverture et de considération de la part d’une certaine caste journalistique et artistique. Fiers d’avoir cru à une démarche à laquelle personne ne croyait. Fiers d’avoir donné la parole à des individus aux sensibilités diverses, des passionnés, des êtres déjantés parfois, critiques toujours; jamais fades.

Lire la suite de l’éditorial