Archives par mot-clé : rachel weisz

Le choix de la désobéissance

Les mercredis du cinéma – Virginia Eufemi

Ronit Krushka (Rachel Weisz), talentueuse photographe exilée à New York, apprend la mort de son père, le rabbin d’une large communauté juive orthodoxe londonienne que Ronit a quitté depuis longtemps. La jeune femme décide toutefois de rentrer en Angleterre pour rendre hommage à son père. Là-bas elle retrouve ses amis d’enfance Esti (Rachel McAdams) et Dovid (Alessandro Nivola) qui se sont mariés entre-temps. Or, l’accueil est froid, voire glacial dans la communauté qui rejette la rebelle new-yorkaise en la culpabilisant de l’abandon de son père, figure de référence de la communauté. En effet, c’est Esti qui a fait appeler son ancienne amie dans l’espoir de la revoir et de ranimer leur ancienne passion, jamais éteinte dans le cœur de la jeune femme très pieuse.

Continuer la lecture de Le choix de la désobéissance

« Le Procès du siècle » et l’exigence de vérité

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

Une rubrique partenaire de Cinérevue, l’émission cinématographique de NeuchVox. Prochain direct : lundi 5 juin 2017, 20h30 – 21h00

« La voix de la souffrance sera entendue. »

Le professeur Deborah Lipstadt (Rachel Weisz) enseigne l’histoire et la littérature juives à l’Université Emory d’Atlanta. La mémoire de l’Holocauste n’est, pour elle, pas seulement une tâche de son métier. C’est un devoir moral. Une vérité à reconnaître comme telle. L’historien anglais à succès, David Irving (Timothy Spall), n’a pas choisi la même direction. Il préfère « remettre en cause les affirmations de la bien-pensance », selon ses dires. Cette témérité le mène progressivement jusqu’au négationnisme pur et dur. Il est prêt à tout pour proclamer sa construction idéologique au sein des plus hautes sphères intellectuelles. Résultat : il colle un procès à sa rivale sémite, qui a impunément critiqué ses ouvrages. Sans concession.

Continuer la lecture de « Le Procès du siècle » et l’exigence de vérité