Archives par mot-clé : stephan eicher

Conversation avec Miossec

Contribution inédite – David Glaser, journaliste radio à RTL et à la RTS

Cet article est également disponible sur Suississimo.com

Pour Noël, David Glaser, journaliste musical à la Radio Télévision Suisse, reporter à RTL, ancien d’Europe 1 et de France Inter, nous livre une longue discussion téléphonique avec Miossec, et un récit allant au plus profond de son art.

Continuer la lecture de Conversation avec Miossec
Publicités

Stephan Eicher et Martin Suter, « Song Book »

Les mélodies du jeudi – Alexandre Wälti

Un article également disponible sur LeMurDuSon.ch

Depuis quelques semaines, je l’écoute en boucle. Les Suisses romands se demandent sans doute pourquoi. Et bien, c’est simple : c’est beau. Musicalement, les dix-sept morceaux de Song Book sont d’une grande richesse instrumentale et les textes, d’une inventivité folle.

Continuer la lecture de Stephan Eicher et Martin Suter, « Song Book »

Stephan Eicher au Théâtre de Beausobre

Le Regard Libre N° 37 – Alexandre Wälti et Hélène Lavoyer

Sur la scène en pagaille où se mêlent instruments et confettis, quelques chaises désordonnées attestent d’un remue-ménage nocturne. Près du jukebox, un homme semble dormir sur un banc. Une guirlande d’ampoules de couleur pend par-dessus lui. Sur les notes d’un accordéon automatique, une deuxième personne entre en scène, balaie les confettis entre une échelle et une flopée d’instruments. Le tuba est posé au milieu de la scène, un trombone patiente avec deux guitares électriques près du piano et l’indispensable batterie attend au fond à droite.

La scène ressemble à un lendemain de carnaval dans un bistrot où s’est endormi un dernier client. C’est assez à l’image de la musique balkanique du Traktorkestar, bordélique et folle, qui partage l’affiche avec Stephan Eicher et la beatboxeuse Steff La Cheffe. A entendre les sifflements et le tonnerre d’applaudissements qui le portent sur scène, on pourrait croire à un public adolescent devant l’idole du moment. Mais à cinquante-sept ans, l’homme a déjà fait ses preuves et rassemble un public fidèle depuis son album de 1983, Les Chansons Bleues. Des Alémaniques et des Romands se tiennent là, dans le vaste Théâtre deBeausobre, prêts à danser et chanter.

Continuer la lecture de Stephan Eicher au Théâtre de Beausobre