Archives par mot-clé : transparence

Coupe du monde de football : quand la politique se nourrit du sport

Le Regard Libre N° 38 – Diego Taboada

A moins de quatre-vingts jours du coup d’envoi de la coupe du monde de football en Russie, les tensions diplomatiques avec le Royaume-Uni menacent de perturber l’événement. Un exemple parmi d’autres des relations étroites qu’entretiennent le sport et la politique.

Les conséquences de la dégradation exponentielle des relations entre la Russie et le monde occidental, symbolisée par la récente affaire d’empoisonnement d’un ex-espion russe sur le sol britannique, sont aussi visibles dans le monde du sport. L’Angleterre menace de ne pas envoyer son équipe nationale à la Coupe du Monde et l’Islande a déjà annoncé le boycott de la compétition en soutien au Royaume-Uni. Le risque que les considérations géopolitiques prennent des proportions importantes est réel. L’absence des cadors de la compétition comme la France, l’Espagne ou l’Allemagne par solidarité avec l’Angleterre aurait des répercussions sur la qualité de la compétition. Des conflits politiques entre états s’immiscent dans une sphère censée être indépendante, et menacent de gâcher l’événement le plus regardé et le plus populaire du monde.

Continuer la lecture de Coupe du monde de football : quand la politique se nourrit du sport

Banques en exil : comment les grandes banques européennes profitent des paradis fiscaux

Les lundis de l’actualité – Léa Farine

Le rapport publié par Oxfam, mouvement mondial de lutte contre la pauvreté, met en évidence le phénomène massif d’évasion fiscale pratiquée par les grandes banques européennes. Ces informations ne sont pas difficiles à obtenir. En effet, depuis la dernière crise financière, une mesure appelée « reporting pays par pays public » a été adoptée par les pays de l’Union européenne. Elle a « pour objectif de rendre les banques plus transparentes et redevables de leurs activités vis-à-vis des citoyens ».

On y apprend par exemple que : « les 20 plus grandes banques européennes déclarent 1 euro sur 4 de leurs bénéfices dans les paradis fiscaux, soit un total de 25 milliards d’euros en 2015 ». La conséquence est la suivante : « les banques européennes ne se sont pas acquittées du moindre euro d’impôt sur 383 millions de bénéfices dans les paradis fiscaux en 2015. » Or, pour les États, ce manque à gagner doit être compensé, par exemple avec l’augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée, qui touche directement les couches les plus pauvres de la population. Continuer la lecture de Banques en exil : comment les grandes banques européennes profitent des paradis fiscaux