Archives par mot-clé : christophe

Christophe, hors format

Le Regard Libre N° 57 – Jonas Follonier

Christophe est une véritable légende de la chanson française. Dans mon panthéon personnel de la variété francophone, il se situe dans la cour des plus grands, quelque part entre William Sheller et Michel Polnareff. Les Mots bleus, Aline, Les Paradis perdus, autant de chefs-d’œuvre qui ont marqué à jamais les cinquante dernières années et qui marqueront encore les suivantes. Mais Christophe ne s’est pas satisfait de ses anciens succès. Désireux de se renouveler sans cesse sur le plan musical tout en restant dans le même style vestimentaire, l’éternel dandy assume une démarche expérimentale. En 2015, il a signé un magnifique album avec Les Vestiges du chaos, renfermant des pépites telles que Drone, Océan d’amour, Lou ou Dangereuse. Impossible de ne pas solliciter une discussion avec cet artiste total lors de son passage à Morges pour un concert en solo au Théâtre de Beausobre. Il me reçoit dans sa loge après un concert de 2h45 au lieu de 1h30. L’entretien sera également plus long que prévu, et irréel.

Lire l’entretien
Publicités

Christophe et son «succès fou» auprès des filles

Jonas Follonier – Les mélodies du jeudi

Avec son Succès fou repris avec Nusky & Vaati et annonçant son nouvel album de duos, le chanteur français Christophe, septuagénaire à l’élégance injustifiable, s’embarque dans le hip-hop-électro autotuné. Et, étonnamment, on aime. On aime beaucoup.

Lire la critique

« M », ou l’amour sans paroles

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

« Tu sais comme les maisons incendiées se penchent l’une contre l’autre. »

Lila est sévèrement bègue. Mal à l’aise, moquée et orpheline de sa mère, la jeune fille mène une vie que personne n’envierait. Son visage semble à tout moment épris de tristesse : peu s’en faut pour qu’elle éclate en sanglots. Elle vit dans un petit appartement, avec un père qui passe son temps devant la télévision en robe de chambre et une petite sœur espiègle n’ayant manifestement reçu aucune éducation. Néanmoins, Lila est dotée d’une véritable âme de poète.

De son côté, Mo est un homme de trente ans secrètement analphabète. Son gagne-pain ? Des courses automobiles clandestines avec des gitans. Lui, orphelin de père, a toujours sa mère, mais il a coupé tout lien avec elle depuis qu’elle l’a abandonné. Deux existences incendiées se rencontrent au hasard d’un arrêt de bus. Si le coup de foudre est évident au premier regard, la communication comporte quelques difficultés entre la bègue et l’illettré. Cet amour mouvementé révélera toutefois une fécondité qui assumera la tragédie respective des amants, au prix de déceptions et larmes.

Continuer la lecture de « M », ou l’amour sans paroles

2016, une grande année pour la chanson française

Le Regard Libre N° 13 – Jonas Follonier

Nous voici plongés dans une année paire – à ce qu’on dit, ce sont les meilleures ! En tout cas, 2016 promet rien qu’en ce qui concerne la chanson française. En effet, c’est cette année que de grands artistes issus du terreau fertile 1965-1975 vont faire leur retour.

Tout d’abord, Michel Polnareff, auquel nous avions consacré cinq pages dans notre huitième édition, sortira un nouvel album en mars, son dernier remontant – tenez-vous bien – à 1990, soit il y a vingt-six ans. L’homme en rouge, qui contient les thématiques de notre édition spéciale « Noël 2015 », est le premier extrait de l’album et a déjà été dévoilé sur internet par l’artiste. Et Polnareff effectuera une grande tournée, avec deux dates en Suisse : le 28 mai à l’Arena de Genève et le 17 juillet à Sion. J’y serai ! Continuer la lecture de 2016, une grande année pour la chanson française