Archives par mot-clé : hélène lavoyer

«Les bonnes intentions» d’un cinéma moyennement bon

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

«Mais ils ne font rien de mal!
Ils ne font rien de bien non plus.»

A la suite des traditionnelles publicités à rallonge plus scénarisées que des films de Nolan, l’écran se fait finalement noir, son champ s’élargit et annonce le début de la projection du long-métrage Les bonnes intentions de Gilles Legrand (réalisateur des touchants Belle et Sébastien). Toujours dans l’exploration du relationnel, cette œuvre-ci dépeint l’histoire d’Isabelle, une française de vocation humanitaire, ainsi que de sa famille. Continuer la lecture de «Les bonnes intentions» d’un cinéma moyennement bon

«Bohemian Rhapsody»

«Ça ne finit jamais! Six fichues minutes!
(Freddie): Je plains ta femme si tu penses que six minutes, c’est long.»

En 1970, Farrokh Bulsara, la vingtaine à peine dépassée, se plante devant Brian May et Roger Taylor. Armé de son style excentrique, d’une attitude mi-farouche mi-pédante et de sa voix d’ange déchu, capable de percer le silence le plus dense et d’évoluer entre graves et aigus avec une aisance déconcertante, «Freddie» convainc les membres du groupe Smile et devient leur chanteur principal. Rapidement, Freddie propose un nouveau nom de groupe: QUEEN.

«Il nous faut quelque chose qui claque, dont les gens se souviendront.» Continuer la lecture de «Bohemian Rhapsody»

«On n’arrête pas un peuple qui danse»: quand l’énergie du cœur fait la guerre au désespoir

Les bouquins du mardi – Hélène Lavoyer

Lorsque Sarah enfourche sa Part (une moto de 125cm3) syrienne en 2015, quatre ans après son retour de Syrie, la réalité de conflits dont la plupart ne connaissent que le récit médiatique est déjà ancrée dans l’esprit de la jeune femme. Pourtant, guidée par un feu intérieur et armée d’un culot bienvenu, elle entame la route qui l’emmènera sur les terres mixtes du Liban, qu’elle fait découvrir au lecteur en combinant un humour sarcastique et spontané, avec un ton grave, inévitable pour parler de la «sur-vie» imposée aux êtres sur les terrains de ces guerres où de multiples acteurs tentent de prendre le dessus. Continuer la lecture de «On n’arrête pas un peuple qui danse»: quand l’énergie du cœur fait la guerre au désespoir

Micro-récit d’un grand voyage intime en Corée

Le Regard Libre N° 43 – Hélène Lavoyer

«C’est un choix plutôt inhabituel!», «Tiens, étonnante destination…», «Mais qu’y a-t-il là-bas?», «Pourquoi partir un mois seule en Corée du Sud?», «Corée du Sud ou du Nord?». Petite anthologie des questions qui sont posées lors d’un départ en Corée du Sud, interrogations révélatrices de la méconnaissance que nous avons de ce pays où tout semble toujours s’étendre vers deux extrêmes, dessinant un immense paradoxe façonné par de paisibles temples, de la pollution, de la conservation et de la consommation.

Continuer la lecture de Micro-récit d’un grand voyage intime en Corée

«Capharnaüm»: entre désespoir et frustration

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

A environ douze ans, Zain s’enfuit de la maison après que son père et sa mère ont accepté d’offrir leur fille, Sahar, onze ans, à leur propriétaire. Mais les rues dans lesquelles déambule le «petit homme» n’ont rien, rien de semblable à celles que nous arpentons ici, en Suisse. Tout d’abord, parce que ce sont les rues de Beyrouth (Liban) et pas celles de Berne, de Bienne ou de Lausanne. Les rues de Beyrouth sont composées de bâtiments aux toits bas, aux portes de tissus ou de métal, cadenassées par des chaînes et sur le pas desquelles se tiennent inlassablement les voisins de paliers, les camarades de misère.

Continuer la lecture de «Capharnaüm»: entre désespoir et frustration

«L’homme et la forêt»: un documentaire atypique, vrai, touchant

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

«L’arbre s’offre entièrement. C’est une maison, de la nourriture… une fois sec, on peut l’utiliser pour faire du feu. Il a des racines profondes et est donc ancré, avec cette idée de profondeur et en même temps, ses racines sont tendues vers le ciel. Comme une antenne vers le céleste.»

Quels citadins serions-nous si nous n’avions pas l’impression de savoir ce qu’est la forêt? Cette entité, exemple de cohérence et de continuité, reste bien secrète. Sous les premières couches de connaissances, appelons-les «générales», résident des savoirs nous laissant découvrir une certaine nature qui une fois en interaction avec l’homme semble ne plus jamais abandonner le jardin qu’elle aura aidé à faire naître en lui. Continuer la lecture de «L’homme et la forêt»: un documentaire atypique, vrai, touchant

Discussion avec Sandro Pagliari, premier prix du Montreux Moda 2018

Le Regard Libre N° 42 – Hélène Lavoyer

Après avoir tenu un salon de coiffure pendant quelques années dans son Jura natal, Sandro Pagliari s’est lancé à la poursuite d’un rêve qui l’habitait depuis toujours et le ferait entrer dans le monde de la mode en tant que créateur. En mai dernier, il raflait le premier prix de la quatrième édition de Montreux Moda, un concours organisé par Giovanni Lo Presti, visant à projeter sur le devant de la scène mondiale le potentiel créatif suisse en matière de mode. Sur une terrasse de Neuchâtel, nous avons discuté de son univers et de sa vision.

Continuer la lecture de Discussion avec Sandro Pagliari, premier prix du Montreux Moda 2018

«Searching»: les médias sur grand écran

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

Entre vidéos et photos souvenirs classées dans l’ordinateur, nous observons l’écran nous présenter la vie de famille des Kim, jusqu’au décès de Pamela Nam Kim (Sara Sohn). Le mari, David (John Cho), et sa fille Margot (Michelle La) désormais sans sa mère, doivent faire face et continuer à vivre. Un soir, tout vient bouleverser à nouveau leurs vies.

Continuer la lecture de «Searching»: les médias sur grand écran

« McQueen » : un magnifique documentaire intimiste

Les mercredis du cinéma – Hélène Lavoyer

« La mode est une petite bulle et, parfois, j’ai juste envie de la faire éclater. »

Qui était Lee Alexander McQueen ? Alors que le nom ne provoquera aucun écho dans la mémoire de certains, il rappellera à beaucoup un couturier révolutionnaire, ayant transposé dans ses créations une énergie vitale habitée de violence, de sang, de traumatismes, et qui s’était ôté la vie en février 2010. Réalisé par Peter Ettedgui et écrit par Ian Bonhôte, le documentaire McQueen rend hommage et surtout justice à l’artiste complet que fut Lee Alexander McQueen.

Continuer la lecture de « McQueen » : un magnifique documentaire intimiste

Michael Jakob : sa vision des potagers urbains

Hélène Lavoyer – Le Regard Libre N° 40

Les questions environnementales et alimentaires débattues aujourd’hui dans le monde entier ne s’évaporeront pas d’elles-mêmes. Plus que jamais, critiquer les moyens déployés par les populations et les gouvernements en en dégageant les aspects concrets et positifs est tout aussi nécessaire que de les remettre en question. C’est ce que nous avons fait, en allant rencontrer Michael Jakob, professeur en architecture du paysage à l’HEPIA (Genève). Dans le charmant salon de thé Chez Quartier, rue Voltaire, il a répondu à nos questions et posé un regard différent, parfois même opposé, à nos conceptions préalables du potager urbain ainsi qu’à sa représentation dans les sociétés occidentales. Un entretien riche en questionnements.

Continuer la lecture de Michael Jakob : sa vision des potagers urbains