Archives par mot-clé : jonas follonier

Le drame de l’Ordre du Temple solaire mis en roman

Les bouquins du mardi – Jonas Follonier

Le 4 octobre 1994, à Salvan (VS) et à Cheiry (FR), des adeptes de l’Ordre du Temple solaire périssaient au nom d’une apocalypse prochaine. Si les faits sont connus, Julien Sansonnens a choisi de prendre la plume pour en livrer l’histoire sous forme de roman. Au centre du récit, «l’enfant aux étoiles», la fille du gourou Joseph Di Mambro. Un ouvrage poignant, douloureux et questionnant.

Continuer la lecture de Le drame de l’Ordre du Temple solaire mis en roman

«I feel good» – vraiment, Jean Dujardin?

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Dans cette farce aux allures de sketch de dix minutes qui a mal tourné, Jean Dujardin incarne Jacques, un paumé convaincu par les bienfaits du capitalisme. L’homme n’est rien, il se rêve grand patron. Pire, il sait qu’il va l’être, il est convaincu qu’il doit l’être, qu’il ne peut que l’être. Mais il ne sait rien faire, et surtout pas des travaux manuels. Pourtant, c’est aux portes d’une communauté Emmaüs qu’il va toquer, près de Pau, gérée par sa sœur Monique, interprétée par Yolande Moreau. Il va alors y présenter sa (brillante) idée de se lancer comme indépendant à la tête d’une petite entreprise de chirurgie esthétique low-cost.

Continuer la lecture de «I feel good» – vraiment, Jean Dujardin?

«Westworld» et l’immortalité

Le Regard Libre N° 42 – Jonas Follonier

La deuxième saison de la série américaine Westworld a été diffusée du 22 avril au 24 juin dernier en langue originale ; à un mois d’intervalle environ, RTS Un en a proposé la version sous-titrée en français. Comme la première saison, dont nous avions parlé dans un éditorial daté de janvier 2017, cette nouvelle série d’épisodes a non seulement l’avantage de relever d’une qualité formelle et scénaristique plus que réussie, mais aussi de questionner le téléspectateur sur des problématiques philosophiques brûlantes d’actualité – et passionnantes.

A lire aussi : « Westworld, une série qui pose des questions »

Continuer la lecture de «Westworld» et l’immortalité

«La nonne»

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Porté par la réalisation de Corin Hardy, La nonne est le cinquième volet de la saga légendaire Conjuring. Cet ensemble de films est centré sur le personnage de Valak, un démon. #exorcisme, comme on dit. Valak, cette fois-ci, prend l’apparence d’une nonne, d’où le titre. Pas compliqué, n’est-ce pas ? Le film non plus. La nonne a justement l’avantage de jouer avec brio son rôle de divertissement, et pas seulement.

Continuer la lecture de «La nonne»

«Le Vent Tourne», la tête aussi

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

C’est un film qui ne ressemble à aucun autre. Réalisé par la Suissesse Bettina Oberli, Le Vent Tourne est un long-métrage exigeant bien que léger. Il relate l’histoire d’un couple de paysans alternatifs dans les Franches-Montagnes. Pauline et son conjoint élèvent leurs bêtes dans une démarche respectueuse de la nature et imperméable aux règles d’hygiène imposées par l’industrie animale. Leur quotidien, dur mais tranquille, va être bouleversé par l’arrivée de Samuel, un beau latin venu installer un éolienne. Derrière ce triangle amoureux, la thématique des idéologies, traitée de façon originale.

Continuer la lecture de «Le Vent Tourne», la tête aussi

François Asselineau: «J’ai créé mon parti par désespoir»

Le Regard Libre N° 43 (à paraître) – Jonas Follonier

François Asselineau fut candidat à l’élection présidentielle française de 2017. Classé parmi les « petits candidats », il était le seul à proposer une sortie de la France de l’Union européenne. Jugé complotiste par certains, lucide par d’autres, l’homme est dans tous les cas très intéressant. Rencontre avec le président de l’Union populaire républicaine.

Jonas Follonier : Le lancement immédiat d’une procédure de sortie de l’Union européenne, de l’Euro et de l’OTAN se trouve au cœur de la ligne politique de votre parti, n’est-ce pas ?

François Asselineau : J’ai créé l’UPR le 25 mars 2007, le jour même du cinquantième anniversaire du Traité de Rome. Lorsque nous avons déposé les statuts à la préfecture de police de Paris, la nécessité d’une sortie de l’Union européenne était inscrite dans l’objet même du parti politique. Ce n’est donc pas quelque chose de conjoncturel. En ce moment, un certain nombre de personnes sur la scène politique française et européenne commencent à se poser des questions sur l’UE. Tant mieux, mais personne ne peut nier que j’ai eu la primeur de cette affaire, puisque cela fait depuis onze ans et demi que c’est ma proposition. Ce qui fait aussi la caractéristique de notre parti, c’est qu’il n’y a aucune ambiguïté sur notre objectif : il s’agit de sortir de l’Union européenne de façon juridique par l’article 50. Celui-ci impose une négociation qui doit durer deux ans au maximum.

Continuer la lecture de François Asselineau: «J’ai créé mon parti par désespoir»

«Première année», et si on séchait?

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Cette semaine, vous vous êtes peut-être rendu au cinéma pour visionner le nouveau film du médecin et réalisateur français Thomas Lilti. Son long-métrage Première année s’intéresse justement au monde de la médecine, plus spécifiquement aux études qui y mènent, en plein Paris. Le concours de médecine, tout un monde. Antoine débute sa première année… pour la troisième fois consécutive, c’est donc un « triplant ». Benjamin, lui, fait sa première première année. De l’amitié circonstancielle va naître entre les deux hommes, mais va-t-elle résister à la pression de la compétition ?

Continuer la lecture de «Première année», et si on séchait?

Morgoran, le Bob Dylan suisse romand

Le Regard Libre N° 41 – Jonas Follonier

Si vous êtes auditeurs de la radio Option Musique, alors vous devez souvent entendre l’une ou l’autre de ses chansons. Morgan Léchot, alias Morgoran, est un auteur-compositeur-interprète neuchâtelois représentatif de la nouvelle vague folk de la chanson française. Rencontre avec un jeune artiste prometteur.

Continuer la lecture de Morgoran, le Bob Dylan suisse romand

« Les vieux fourneaux »

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Pierrot, Mimile et Antoine sont trois amis d’enfance désormais septuagénaires, dont les retrouvailles s’inscrivent dans le contexte de l’enterrement de Lucette, la femme d’Antoine. L’élément déclencheur du film : Antoine découvre une lettre qui lui révèle un secret du passé le mettant en rogne. Depuis son Tarn natal, il se met alors en route vers la Toscane. Ses deux acolytes, accompagnés de Sophie, la petite-fille d’Antoine enceinte de six mois, se lancent alors à sa poursuite pour l’empêcher de commettre un crime passionnel… cinquante ans plus tard !

Continuer la lecture de « Les vieux fourneaux »

« On Chesil Beach », un drame qui parle aux cœurs

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

On Chesil Beach s’ouvre sur des plages d’une beauté à couper le souffle avec comme bande-son le timbre chaud d’un saxophone. Un moment jazzy entre joie et mélancolie préfigurant la dimension musicale qui sera capitale dans le film. Ce drame anglais, réalisé par Dominic Cooke, est une adaptation du roman de Ian McEwan paru en 2007 – l’auteur même dont le roman My Lady s’est vu également transposé au cinéma il y a une semaine.

Continuer la lecture de « On Chesil Beach », un drame qui parle aux cœurs