Archives par mot-clé : jonas follonier

Modes de vie et arts de vivre

Le Regard Libre N° 66 – Jonas Follonier

Les modes de vie sont les produits des civilisations. C’est ce sur quoi m’a ouvert les yeux l’article de Robin Parisi, publié en page 16 de ce numéro, «Civilisations européennes». Contrairement à ce que je prenais pour acquis depuis un certain temps, il n’y a pas de civilisation européenne, mais plutôt des civilisations qui se croisent en Europe. Elles sont au nombre de trois: la civilisation latine, la civilisation slave et la civilisation germanique. Toutes trois correspondent globalement aux principales branches du christianisme: catholique, orthodoxe et protestante. Rien de surprenant à cela: il y a un lien très fort entre les religions et les modes de vie.

Lire la suite de l’édito

Arts plastiques, cinéma… et philosophie

Article inédit – Jonas Follonier

La Fondation de l’Hermitage rouvre ses portes! Avec sa nouvelle exposition «Arts et cinéma», l’institution lausannoise met à l’honneur les liens évidents et non moins passionnants qui se tissent entre les arts plastiques d’un côté, et le cinéma de l’autre, des premiers films de la fin du XIXe siècle à la Nouvelle Vague. Un visiteur curieux et imaginatif remarquera également les relations que tissent ces disciplines avec d’autres domaines non exposés, mais implicitement convoqués, tels que la philosophie.

Lire l’article en libre accès

Angèle n’a (presque) rien pour elle

ARTICLE LONG FORMAT, JONAS FOLLONIER | C’est l’une des choses qui définissent Le Regard Libre: le plaisir que nous avons à faire entendre des voix discordantes, dans leur sincérité crue. Soit discordantes vis-à-vis de ce qu’on lit, qu’on entend et qu’on voit habituellement. Soit discordantes au sein même de la rédaction du magazine. Aussi, quand mon cher collègue Loris S. Musumeci, improbable admirateur d’Angèle, a essayé de me vendre un dossier sur cette artiste, j’ai aussitôt accepté. Et ce, pour une raison très simple: Angèle représente tout ce qui me rebute dans la variété française actuelle. J’étais également certain que l’amour de Loris pour la chanteuse, une fois couché sur papier, allait revêtir quelque singularité par rapport à celui de ses autres et nombreux amants. Peut-être mon analyse fondée sur un dégoût originel allait-elle déboucher, elle aussi, sur de l’original...

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Seins nus: le clip de «Rock’n’roll attitude» censuré

Article inédit – Jonas Follonier

Le clip de la chanson Rock’n’roll attitude, de Johnny Hallyday, est maintenant signalé sur YouTube comme «pouvant choquer certains publics». En cause, les trois ou quatre nichons qu’on y aperçoit. Cela en dit long sur le puritanisme qui sévit actuellement en même temps qu’une pornographie toute-puissante. Il s’agit en réalité des deux faces d’une même pièce hypocrite. Et d’un moyen pour les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) de contrôler nos vies, quitte à faire passer nos plaisirs et nos libertés à la trappe – et à anesthésier nos désirs. Analyse.

Lire l’article en libre accès

Mona Ozouf livre un magnifique plaidoyer pour la littérature

Les bouquins du mardi – Jonas Follonier

C’est un ouvrage important qui a été publié par les Editions Stock dans la si belle collection à la couverture confectionnée par Le Petit Atelier. Pour rendre la vie plus légère. Les livres, les femmes, les manières fait entendre les voix de Mona Ozouf et de ses interlocuteurs Pierre Manent, Diane de Margerie, Geneviève Brisac, Philippe Raynaud, Claude Habib, Philippe Bélaval et Patrice Gueniffey, sans oublier l’animateur de l’émission Répliques qui a accueilli ces conversations, l’essayiste et académicien Alain Finkielkraut. Ils y discutent de la nature de la littérature, de ses effets sur notre vie plus que de son rôle, ainsi que de la galanterie, qui d’une manière extrêmement subtile et convaincante est associée aux livres dans cet ouvrage.

Lire la chronique

La démocratie, 365 jours par an

Le Regard Libre N° 65 – Jonas Follonier

La démocratie telle que nous la connaissons en Suisse est un bien précieux. Elle repose sur une idée simple: la possibilité pour chacun de dire son avis. Mais pas n’importe comment: au contraire, le citoyen suisse est habitué à devoir argumenter, confronter ses opinions avec celles des autres, réfléchir, apporter sa contribution au débat public, ou tout simplement y être attentif. Bref, la démocratie vit, 365 jours par an. Cette chance inouïe, nous en sommes à peine conscients.

Lire la suite de l’éditorial

Jon Ferguson dézingue dans son «Journal du Corona»

Les bouquins du mardi – Jonas Follonier

Si l’auteur américain basé dans le canton de Vaud depuis des décennies publie son Journal du Corona comme l’ont fait nombre de ses confrères écrivains, la manière dont il traite du confinement le rend singulier et attrayant. Car Jon Ferguson dézingue tout. A commencer par les médias, Greta Thunberg et notre vision de la mort et de la vie.

Lire la chronique

«Inglourious Basterds», l’histoire et le cinéma selon Tarantino

Hitler meurt dans ce film. Et alors?

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

Jikaëlle: un style folk qui s’affine au fil du temps

Le Regard Libre N° 65 – Jonas Follonier

Julie, alias Jikaëlle, est une jeune auteure-compositrice-interprète qui prend tout simplement du plaisir à faire quelque chose de passé de mode: de la chanson française. La Française nous raconte des histoires, une façon de concevoir la chanson qui fut longtemps la règle du genre. Entre ici et ailleurs est son troisième opus et, Covid oblige, il aurait éventuellement dû sortir plus tôt. Le style de Jikaëlle, lui, n’a jamais été aussi évident. Produit par Bernard Léchot, cet album révèle une artiste complète. Rencontre.

Lire l’entretien

Daniel Sangsue et le fantôme de l’université

Un professeur de littérature à contre-courant

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement