Archives par mot-clé : maroc

Leïla Slimani, une écrivaine enfermée pour une nuit

Les bouquins du mardi – Lauriane Pipoz

Dans son dernier ouvrage, l’auteure marocaine Leïla Slimani s’immerge dans une introspection à l’occasion d’une expérience pour le moins inhabituelle: celle de dormir dans un musée. Son essai narre les émotions qu’elle a ressenties et sert de support à une plongée dans ses souvenirs.

Lire la suite de la critique (en libre accès)

«Atlas» – un équilibre fragile

Les mercredis du cinéma – Malika Brigadoi

En première mondiale, le film Atlas du Tessinois Niccolò Castelli a ouvert ce mercredi 20 janvier les 56e Journées de Soleure, dont la cérémonie a été diffusée en direct sur les trois chaînes de télévision nationale. A cette occasion, il a été nominé, hier, au Prix du cinéma suisse 2021, comme l’un des «Meilleurs films de fiction» et l’une des «Meilleures photographies». Atlas, second long-métrage du réalisateur, est inspiré d’un attentat qui a eu lieu à Marrakech en 2011 et qui a coûté la vie à trois Tessinois. Niccolò Castelli explique qu’en 2011, il a été «envahi par le sentiment que quelque chose pénétrait dans notre quotidien» alors qu’il était persuadé «d’habiter sur une île neutre, libre et heureuse, à l’écart du reste du monde». Cette impression de ne plus vivre dans un cocon protecteur s’apparente à un ressenti omniprésent dans notre actualité. Atlas semble le film tout indiqué pour ouvrir cette édition en ligne du festival, dans cette période troublée par la pandémie de Covid-19.

Lire la critique (en libre accès)

A «Casablanca», les gens sont beaux!

Les mercredis du cinéma – Edition spéciale: L’amour au cinéma – Antoine Bernhard

«Les gens sont beaux», aime à dire parfois une camarade. C’est la première impression que m’a faite le film de Michael Curtiz. Femmes et hommes de caractère, costumes, manteaux, longues robes et beaux chemisiers, habits traditionnels et vieilles voitures nous font revivre le charme d’un monde qui n’existe plus. Et qui n’a peut-être jamais existé…

Lire la rétrospective