Archives par mot-clé : vacances

La Panne

Le Regard Libre N° 41 – Thierry Fivaz

Quelle ne fut pas ma stupeur lorsque mon ami et rédacteur en chef de la présente revue me rappela qu’il fallait que je lui rende, pour l’édition de ce mois, une chronique. Un exercice qui d’ordinaire m’aurait réjoui mais qui là, honnêtement, me plongea dans un profond embarras. L’air marin a toujours eu sur moi des vertus apaisantes, presque anesthésiantes. Et depuis trois semaines que j’en inspire à haute dose, me voilà transformé en un être calme et serein. Autrement dit : un être insipide, sans intérêt et particulièrement ennuyeux.

Continuer la lecture de La Panne

« Call me by your name » ou l’histoire d’un premier amour

Les mercredis du cinéma – Marina De Toro

Été 1983, au nord de l’Italie, le jeune Elio Perlman (Timothée Chalamet), dix-sept ans, passe les vacances avec sa famille dans leur maison isolée. Son père est professeur et spécialiste de l’histoire gréco-romaine, dont la majeure partie de ses objets d’étude se trouvent sur la péninsule italienne. C’est pourquoi il convie son doctorant américain, Oliver (Armie Hammer), à passer six semaines dans sa villa italienne afin d’étudier les quelques statues retrouvées en région lombarde.

Les vacances en Italie sont rythmées par les baignades, les sorties, la musique et la découverte d’une contrée paisible. Cependant, cet été ne va ressembler à aucun autre pour Elio. C’est en effet pendant ces quelques semaines que son identité va évoluer à travers les différentes romances qu’il va expérimenter, notamment celle avec le charmant Oliver.

Continuer la lecture de « Call me by your name » ou l’histoire d’un premier amour

La noblesse de la transmission

Le Regard Libre N° 4 – Jonas Follonier

Nous arrivons donc à la dernière édition de cette année scolaire. Quel plaisir avons-nous eu que de mettre par écrit des idées et des intérêts qui nous étaient chers !

Pour beaucoup de spécialistes, un des comportements propres à l’Homme est sa capacité de transmettre plus qu’il ne reçoit ou innove, contrairement aux simples animaux, chez qui l’apprentissage d’une innovation individuelle se perd au bout de quelques générations ; ils possèdent donc toujours les mêmes mœurs. La présence de la culture, cette capacité de transmettre, chez l’espèce humaine et elle seule, résulte d’un phénomène des plus impressionnants qu’on ait vus sur terre : l’émergence subite, depuis quelques millénaires, d’une capacité culturelle dépassant le seuil de base auquel nous resterions toujours, comme dans certaines tribus jusqu’il n’y a pas si longtemps. Continuer la lecture de La noblesse de la transmission