Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Jean-Baptiste Del Amo: corps calcinés, désirs consommés

Jean-Baptiste Del Amo: corps calcinés, désirs consommés8 minutes de lecture

par Quentin Perissinotto
0 commentaire
jean-baptiste del amo une education libertine
DOSSIER «LE SEXE, SANS COMPLEXE» | Qu’elle soit une simple thématique, un moteur narratif, un motif de subversion, un terrain d’exploration ou de réappropriation, la sexualité a toujours été présente dans la littérature, jusqu’à connaître un regain de popularité avec l’essor de la chick lit, de la new et dark romance, d’abord sur la plateforme Wattpad puis dans les rayons des librairies. On retrouve parmi la scène littéraire française de jeunes auteurs comme Simon Johannin, Pauline Delabroy-Allard ou Arthur Dreyfus, qui s’emparent de ce sujet, sans ornementation ni parade, pour en révéler tout son naturel brut. Mais il est un romancier qui s’affirme avec encore plus d’audace, alliant une écriture d’une coloration extrêmement classique à une observation crue, sinistre et sans fard du charnel et de la nature humaine. Ce romancier-là, c’est Jean-Baptiste Del Amo avec «Une éducation libertine».

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Contact

© 2022 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl