Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » «Les CFF ont un sens un peu trop élevé de la routine»
Suisse

Interview

«Les CFF ont un sens un peu trop élevé de la routine»9 minutes de lecture

par Jonas Follonier
0 commentaire
Le professeur Vincent Kaufmann, spécialiste de la mobilité, dirige le Laboratoire de Sociologie Urbaine à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne.

Le sociologue de l’EPFL Vincent Kaufmann, l’un des experts de la mobilité les plus écoutés du pays, fait le point sur les déplacements des Suisses, bouleversés par le télétravail, et la façon dont les CFF doivent se réinventer pour continuer de remplir les trains.

Il a fait scandale en mai dernier en déclarant dans Blick que rouler à plus de 60 km/h sur l’autoroute devrait être interdit. Le média, selon lui, aurait choisi comme titre une remarque qui n’était pas représentative du propos général et qui surtout exprimait une hypothèse de travail, comme les scientifiques ont l’habitude d’en faire à longueur de journée. Il n’en demeure pas moins que Vincent Kaufmann, professeur de sociologie urbaine et d’analyse des mobilités à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), n’est pas avare de propositions radicales ou innovantes quand il s’agit de parler de politique de transports. L

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

Le Regard Libre
Case postale
2002 Neuchâtel 2

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl