Vous êtes sur smartphone ?

Téléchargez l'application Le Regard Libre depuis le PlayStore ou l'AppStore et bénéficiez de notre application sur votre smartphone ou tablette.

Télécharger →
Non merci
Accueil » Un entrisme «woke» dans l’UE? 
Politique

Analyse

Un entrisme «woke» dans l’UE? 

par Matthieu Levivier
0 commentaire
© Pixabay

Si le wokisme frappe de façon évidente les milieux universitaires et artistiques, le monde politique y est aussi perméable. En première ligne: les institutions européennes. Prise de température.

En octobre 2021, la commissaire européenne à l’Egalité, Helena Dalli, publiait un «manuel de la communication inclusive»: 32 pages destinées à inculquer les bonnes manières aux employés de la Commission européenne. Fini le traditionnel «Mesdames et Messieurs», qui exclut, y lisait-on, toute autre dénomination; place au «Chers collègues», plus neutre. Exit les «vacances de Noël», à remplacer par les «vacances d’hiver». Enfin, ne parlez plus de «coloniser Mars», mais d’«envoyer des humains sur Mars».

Après sa fuite dans la presse, le manuel a été retiré pour être «retravaillé», ce qui suggérait que si problème il y avait, ce n’était que dans la forme. Le directeur du Centre d’études

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Si vous avez un compte, connectez-vous. Sinon, découvrez nos différentes formules d'abonnements et créez un compte à partir de CHF 2.50 le premier mois.

Vous aimerez aussi

Contact

© 2024 – Tous droits réservés. Site internet développé par Novadev Sàrl