Archives par mot-clé : état islamique

«Le Jeune Ahmed», prix de la mise en scène à Cannes

Les mercredis du cinéma – Loris S. Musumeci

«Un vrai musulman ne serre pas la main d’une femme.» 

Ahmed a treize ans. Mais c’en est déjà fini des jeux de l’enfance. Plus de Playstation, plus de posters, plus de bêtises. Désormais, c’est la foi qui a pris toute la place. Ahmed veut être un vrai musulman. Il se radicalise, comme on dit. Seules comptent les paroles de son imam; seul son cousin est digne de vénération, parce qu’il est parti mourir en martyr au front avec l’Etat Islamique. Ahmed veut passer à son tour à l’action, en tentant d’assassiner sa prof d’arabe, Madame Inès, trop libérale à ses yeux. Il échoue, il entre en centre de détention. Mais l’idéologie continue de le suivre.

Lire la suite de la critique

«L’adieu à la nuit», l’adieu à la vie

Les mercredis du cinéma – Jonas Follonier

Dans L’adieu à la nuit, la célèbre Catherine Deneuve incarne une Française du sud-ouest qui découvre que son petit-fils s’apprête à partir faire le djihad en Syrie. Un film poignant signé André Téchiné.

Lire la critique

« Profile » : pas normal mais banal

Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF) – Thierry Fivaz

Présenté ce mardi 10 juillet au NIFFF dans la catégorie « Films of the third kind »Profile de Timur Bekmambetov propose une expérience cinématographique inédite, mais cependant ordinaire.

Continuer la lecture de « Profile » : pas normal mais banal

Kurdistan irakien, l’indépendance impossible

Regard sur l’actualité – Clément Guntern

Le 25 septembre dernier, le Kurdistan irakien organisait un référendum sur une indépendance éventuelle vis-à-vis de l’Etat irakien. Le résultat du vote s’annonçait joué d’avance tant on connaît la volonté du peuple kurde de vivre sous ses propres lois, bien que la région jouisse d’une grande autonomie depuis l’entrée en vigueur de la constitution de 2005. Ce vote, du point de vue kurde, n’est que l’aboutissement logique des événements qui ont suivi la montée de l’organisation « Etat islamique » en Irak et en Syrie et contre laquelle les forces kurdes ont activement mené de violents combats.

Le Kurdistan irakien et ses combattants peshmergas se sont battus aux côtés du gouvernement fédéral ainsi que de la coalition menée par les Etats-Unis et ont réussi à repousser les forces islamistes hors d’Irak au prix de nombreuses victimes. Après avoir été l’une des pièces maîtresses de la libération du pays et s’être considérablement renforcé en tant que région, le Kurdistan irakien, par son président, a trouvé assez de légitimité pour lancer un référendum sur l’indépendance. C’était sans compter sur les jeux entre puissances au Proche et Moyen-Orient. En effet, tous les pays de la région, de même que les Occidentaux et la Russie, se sont opposés à ce vote pour des motifs différents. Pourtant, le scrutin a eu lieu et Bagdad a immédiatement pris des mesures contre la région autonome, tout en ne fermant pas la porte à des discussions. Continuer la lecture de Kurdistan irakien, l’indépendance impossible

Islamofacile

Les lundis de l’actualité – Léa Farine

Le décret anti-musulman de Donald Trump, une occasion en or de dénoncer le manque souvent total de profondeur des débats sur l’islam, sur l’Etat islamique et sur le terrorisme. Le raisonnement du président américain : les terroristes commettent des actes atroces au nom de leur religion, donc cette religion est mauvaise, donc les musulmans sont dangereux, donc il est justifié de les maintenir à distance afin de protéger la population américaine. C’est facile, tellement facile qu’on peut appliquer le même canevas à n’importe quoi. Les croisades vers la terre sainte, par exemple, du XIème au XIIème siècle, entreprises guerrières menées au nom de la religion catholique, cette fois, avec un « leitmotiv » somme toute universel : convertir ou anéantir l’hérétique.

Or l’on devrait avoir compris, à force, que ce qui crée le conflit ne consiste jamais dans la forme particulière que peut revêtir tel ou tel dogme ou système de croyances. L’animal humain est capable de se montrer coopératif et bienveillant mais, quand les circonstances extérieures le permettent et sous l’influence de différents facteurs, il peut également être guidé par des réflexes tout ataviques de domination et d’extension de son pouvoir. Et l’histoire nous enseigne que quand un individu ou un groupe d’individus cherche à asseoir ce pouvoir de façon belliqueuse et au mépris de l’autre, d’une part, et qu’il a les moyens de le faire, d’autre part, les conséquences sont meurtrières. Continuer la lecture de Islamofacile

Attentats : nous attendons des solutions

Le Regard Libre N° 15 – Jonas Follonier

L’affaire est bien sûr si compliquée… D’un côté, un Occident qui a eu la très mauvaise idée d’intervenir en Irak au début de notre millénaire, puis en Lybie, puis en Syrie, etc. De l’autre, une religion dont les penseurs ne semblent pas vouloir remettre en question une partie de leur théologie – celle qui est incompatible avec notre civilisation. En témoigne le caractère pour le moins ambigu des propos de Tariq Ramadan, qui se présente pourtant comme un islamologue réformateur.

Voilà que l’horreur a encore frappé le 22 mars 2016. Cette fois-ci à Bruxelles. Nos premières pensées vont bien sûr aux victimes et à leurs familles. Au nom de toute la rédaction, j’invite à chanter la mémoire de ces innocents ! Souffrons avec Bruxelles, cette si belle capitale, juste à la suite de la capitale symbolique de notre identité européene : Paris, porteuse d’une littérature hors normes, d’une presse libre, d’un art de vivre, d’une culture francophone et occidentale à revendiquer. Continuer la lecture de Attentats : nous attendons des solutions

Une guerre contre la civilisation

Le Regard Libre N° 12 – Jonas Follonier

« Nous autres, civilisations, nous savons maintenant que nous sommes mortelles. » Jamais il n’y eut de plus prophétique personnage que Paul Valéry, mort en 1945.

Le 13 novembre 2015, l’horreur est devenue plus horrible encore. A la tuerie de Charlie Hebdo le 7 janvier dernier, la cible était claire : le milieu journalistique, le milieu intellectuel, le milieu laïque. Or aux attentats de ce sombre mois, un seuil a été franchi : les cibles, ce sont tout le monde, les innocents, les hommes, les femmes, les adolescents, les personnes âgées, qu’ils soient musulmans, juifs, chrétiens ou athées.

Cette gradation dans le mal est capitale : véritables chiens enragés et assoiffés de sang, les islamistes veulent nous abattre, nous réduire au néant, et non plus viser « seulement » ceux qui se moquent d’Allah. La France est-elle en guerre ? Non : l’Europe est en guerre, l’Occident est en guerre ! Notre civilisation est menacée plus que jamais. Notre particularité occidentale, tout ce que nous avons bâti, la liberté, la laïcité, l’égalité, le droit à la satire, mais aussi notre art de vivre, notre culture, nos festivités, tout cela est attaqué. Continuer la lecture de Une guerre contre la civilisation