Archives par mot-clé : only lovers left alive

«Only Lovers Left Alive», la musique face au désenchantement

ARTICLE LONG FORMAT, Ivan Garcia | Lui est un musicien-vampire. Elle est une lectrice-vampire. Leur principal souci? Se procurer du sang frais. Dans Only Lovers Left Alive, un couple de buveurs de sang millénaires s’aime sur fond de déchéance du monde. Et tout cela, en musique, s’il vous plaît. Un long-métrage tiré par les cheveux et, finalement, peu funky.

L’amour au cinéma

Les mercredis du cinéma – Edition spéciale: Les coronarétrospectives du cinéma – Loris S. Musumeci

«L’amour, l’amour, l’amour dont on parle toujours», chantait Mouloudji. Oui, on en parle toujours de l’amour. L’amour est partout. Il pousse aux plus grandes folies. Il crée des héros ou des assassins. Il offre un bonheur ineffable quand il est là. Quand il part, il peut même laisser songer le cœur blessé au suicide. L’amour, c’est ce qui fait vivre ou mourir. L’amour, c’est l’omniprésente passion dans chaque existence.

Lire la suite de la présentation

«The dead don’t die», chef-d’œuvre ou navet?

Les mercredis du cinéma – Kelly Lambiel

Qu’ont en commun Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Steve Buscemi, Tom Waits et même Iggy Pop? Une gueule, certes. Une filmographie prestigieuse, évidemment. Et les faveurs du réalisateur Jim Jarmusch, également. Dirigés à plusieurs reprises par ce dernier, c’est dans The dead don’t die, présenté en ouverture et en compétition pour la Palme d’or au festival de Cannes 2019, qu’il a fait le choix de réunir toutes ses «muses». Un casting détonnant, des partis pris audacieux, une esthétique résolument kitsch, une morale ambigüe et un humour pour le moins particulier: on frise le nanare ou on effleure le génie. C’est selon.

Lire la suite de la critique