Archives par mot-clé : originalité

Le scénario de la vie de Woody Allen

Il ne s’agit pas d’une autobiographie quelconque. Le parcours du personnage qui se raconte y est certes pour quelque chose, mais cela ne fait pas tout. Aussi impressionnant soit le cinéma de Woody Allen, il n’assure pas un tel plaisir à la lecture d’un pavé de 534 pages qui est divisé ni en parties ni en chapitres. Point de travail de mémoire, mais un travail de divertissement. Le réalisateur endosse à nouveau l’habit de l’écrivain pour romancer une vie aussi hilarante que ridicule, et donc touchante. Lire «Soit dit en passant», c’est passer un bon moment de rires et de complicité avec le principal concerné.

Ce contenu est réservé à nos abonnés.

Déjà un compte? Connexion

Pas encore de compte? Voir nos différentes formules d'abonnement

«La ballade de Buster Scruggs», une chouette ballade des frères Cohen

Le Netflix & chill du samedi – Ivan Garcia

Lorsque les réalisateurs de No Country for Old Men s’attaquent au genre du western, ça fait des étincelles. En revisitant les mythes que l’on a sur le Far West à travers la forme du conte, La ballade de Buster Scruggs s’avère une pépite d’or(iginalité) : ce film a le mérite d’amuser et de nous confronter à la mort. A nous de trouver les ressources pour y faire face. En route vers l’Ouest, compagnons!

Lire la critique